Trouver Royalton : une recherche dans le Recensement de 1921

Par Julia McIntosh

Si vous souhaitez en apprendre davantage sur la recherche dans les recensements du Canada, ce blogue vous fournira quelques bons conseils et techniques à utiliser dans vos recherches.

Contexte

Alors que je travaillais au comptoir de référence, on m’a posé une question concernant la population de Royalton au Nouveau-Brunswick, soit le nombre d’hommes qui y résidaient entre les deux guerres mondiales, pour une recherche sur le recrutement. « Rien de plus simple », me suis-je dit. « Ça ne sera pas difficile à trouver ». Étant bibliothécaire, mon premier réflexe a été de consulter une publication sur le sujet. À ma grande surprise, j’ai constaté que Royalton était un trop petit village pour être mentionné dans les sources imprimées habituelles qui s’intéressent davantage aux grandes villes qu’aux petites localités rurales ou aux villages non constitués en municipalités. Je devais repenser ma stratégie de recherche.

Deux recensements ont été effectués pendant l’entre-deux-guerres : en 1921 et en 1931. J’ai choisi de consulter le premier parce qu’il était déjà numérisé; mon client pourrait donc examiner les documents en ligne (voir le Recensement de 1921).

Difficultés rencontrées

Il fallait d’abord trouver la localisation exacte de Royalton, selon les districts et sous-districts de recensement. Pour ce faire, je devais trouver une carte contemporaine et la comparer avec les districts et sous-districts du recensement de 1921 au Nouveau-Brunswick. Je devais également découvrir dans quel comté et dans quelle paroisse était situé Royalton et ensuite déterminer le bon sous-district à partir de la description fournie. Malheureusement, les sites de cartes sur Internet ne fournissent pas en général les renseignements dont j’avais besoin sur les comtés, et ne donnent pas non plus facilement accès aux cartes de la région. C’est aux Archives provinciales du Nouveau-Brunswick que j’ai trouvé ces informations. Leur site Web m’a informée que Royalton était « situé à l’est de la frontière du Nouveau-Brunswick et du Maine, 3,16 km au sud-ouest de Knoxford, paroisse de Wicklow, comté de Carleton. »

De retour aux districts et sous-districts du recensement, j’ai cherché Carleton, en faisant l’hypothèse que le district serait relié au nom du comté. Mais c’est bien connu, les hypothèses peuvent être trompeuses! Le district n’était pas classé sous la lettre « C », mais plutôt sous la lettre « V » comme dans District 48 – Victoria et Carleton. Qui aurait pu deviner?

Je n’étais pas au bout de mes peines. Pour compliquer les choses, il y a trois sous-districts dans la paroisse de Wicklow, dont la description ne mentionne pas Royalton :

  • Sous-district 11 Wicklow (paroisse)
    « Pour toute cette portion de la paroisse de Wicklow, au nord et à l’est de la ligne suivante ainsi décrite : commençant à la rivière Saint-Jean à la ferme de Hugh Tweedie; de là vers l’ouest le long de la route connue sous le nom de « chemin Carr » jusqu’au chemin Greenfield, et de là vers le nord le long dudit chemin Greenfield vers le chemin Summerfield; de là le long dudit chemin Summerfield jusqu’au chemin Knoxford, et de là vers le nord le long dudit chemin Knoxford et du prolongement de celui-ci vers le nord jusqu’à la ligne entre Carleton et Victoria et pour inclure tous ceux qui bordent lesdits chemins.
  • Sous-district 12 Wicklow (paroisse)
    « Pour toute cette partie de la paroisse de Wicklow, au sud et à l’est de la ligne suivante, commençant à la rivière Saint-Jean à la ferme de Hugh Tweedie, de là vers l’ouest le long de la route connue sous le nom de « chemin Carr » jusqu’au chemin Greenfield, puis vers le sud le long dudit chemin Greenfield jusqu’à la frontière sud de la paroisse de Wicklow, et pour inclure ceux qui bordent ledit chemin Greenfield, au sud dudit « chemin Carr ».
  • Sous-district 13 Wicklow (paroisse)
    « Commençant à l’endroit où le chemin Knoxford croise la ligne du comté entre Carleton et Victoria, de là vers l’ouest le long de ladite ligne du comté jusqu’à la frontière américaine, de là vers le sud le long de ladite frontière jusqu’à la paroisse de Wilmot, de là vers l’est le long de la frontière de la paroisse jusqu’au chemin Greenfield, de là vers le nord le long dudit chemin Greenfield jusqu’au chemin Summerfield, allant du chemin Summerfield au chemin Knoxford, de là suivant le chemin Summerfield vers l’ouest, jusqu’au chemin Knoxford; de là vers le nord le long du chemin Knoxford jusqu’à l’endroit du début. »

Quelle carte utiliser? Comme le temps pressait, je ne pouvais pas me payer le luxe d’attendre de pouvoir consulter une carte du recensement de 1921; j’ai alors vérifié dans notre collection de cartes numérisées. La plus récente carte disponible était une carte démographique du Recensement de 1891. À l’époque, Royalton se trouvait dans le district électoral de Carleton. Espérant qu’il n’y avait pas eu trop de changements en 30 ans, j’ai comparé la carte avec les descriptions et j’en ai déduit que Royalton se trouvait dans le sous-district 13, paroisse de Wicklow. Inquiète qu’une carte de 1895 pût être trop ancienne, j’ai consulté l’Atlas électoral du Dominion du Canada (1915), lequel a confirmé l’existence du district électoral de Victoria et Carleton, mais, étonnamment, Royalton n’y était pas indiqué. Au moins, le comté n’avait pas modifié ses frontières dans l’intervalle!

Une carte en noir et blanc du district électoral de Carleton (Nouveau-Brunswick); les frontières sont indiquées par un gros trait rouge.

Carte du district électoral de Carleton (N.-B.) tirée de la base de données de l’Atlas électoral du Dominion du Canada (1895). La source originale se lit comme suit : Electoral atlas of the Dominion of Canada: according to the Redistribution Act of 1914 and the Amending Act of 1915 (AMICUS 2925818)

Une autre difficulté s’est présentée au moment d’identifier, parmi les personnes dénombrées, celles qui résidaient dans le village de Royalton. La tâche aurait dû être facile, mais j’ai vite constaté que ce serait tout aussi compliqué. J’ai consulté la version imprimée du Volume I – Population of the Sixth Census of Canada, 1921, et trouvé le tableau 8 Population par districts et sous-districts. Sous Victoria et Carleton, puis comté de Carleton, j’ai trouvé Wicklow – 1 689 habitants. Cependant, il n’y avait pas d’inscription pour Royalton sous la rubrique Villes, ni de répartition par sexe. Mais le tableau 16 – Classification par sexe m’a donné la répartition pour Wicklow – 900 hommes et 789 femmes. J’étais vraiment près du but, mais rappelez-vous, la paroisse de Wicklow a trois sous-districts, dont un seul, le no 13, inclut Royalton. Il fallait que je m’approche le plus près possible des résultats du recensement pour le village.

Résultats

Ma seule option à cette étape était de consulter les données brutes recueillies lors du recensement, ce qui signifiait que je devais consulter la version numérisée du Recensement de 1921 sur notre site Web. Une recherche avec les mots-clés Royalton et Province : Nouveau-Brunswick n’a donné aucun résultat. Toutefois, Wicklow et Province : Nouveau-Brunswick a donné 1 600 résultats, ce qui correspond à peu près au nombre que j’avais trouvé pour la paroisse. La perspective de consulter toutes ces inscriptions était décourageante, c’est le moins qu’on puisse dire.

Par chance, après avoir ouvert quelques pages et parcouru le document, j’ai découvert une Page titre pour le recensement du district 48, sous-district 13, paroisse de Wicklow, pages 1-14 pour le recensement du district 48, sous-district 13, paroisse de Wicklow, pages 1-14. Et voilà!

Une page écrite à la main à l’encre noire contenant les informations suivantes : 1921, N.B. Dist. 48, Carleton, Sous Dist. 13, paroisse de Wicklow. Pages 1–14.

Page titre pour le recensement du sous-district 13, paroisse de Wicklow, district 48 – Carleton, Nouveau-Brunswick, Recensement de 1921.

Il me restait à résoudre le problème de la répartition par sexe. Même si les nombres étaient plus petits que pour l’ensemble de la paroisse de Wicklow, je devrais quand même faire pas mal de calculs. Heureusement, le recenseur avait indiqué les nombres totaux sur la dernière page de la section pour le sous-district 13, Wicklow :

hommes – 340; femmes – 316

Espérant toujours trouver des données spécifiques pour Royalton, j’ai vu que la colonne 5 était intitulée « Municipalité ». Alors, remplie d’espoir, je m’apprêtais à faire le décompte précis.

Vous souvenez-vous des difficultés que j’avais éprouvées précédemment? J’en rencontrais encore pour trouver le nombre précis de résidents à Royalton. Royalton apparaît pour la première fois à la page 3, ligne 39 pour le sous-district 13. Le recenseur commence par inscrire Royalton dans la colonne « Municipalité », puis il rature ces inscriptions et remplace le nom de Royalton par Carleton, qui est, comme nous le savons, le nom du comté! Par la suite, le recenseur inscrit systématiquement Carleton en tant que municipalité à la page 4.

Première page du recensement de 1921 montrant les inscriptions pour Royalton.

Recensement de 1921, Province du Nouveau-Brunswick, district no 48, sous-district no 13. Voir colonne 5, Municipalité, Royalton.

À cette étape, j’ai reconnu que je ne trouverais pas le nombre d’hommes à Royalton et j’ai transmis l’information à mon client, qui a peut-être réussi à découvrir cette information par les noms de famille.

Pour en savoir plus sur la recherche dans le recensement de 1921, consultez la section intitulée Enjeux au sujet de ce recensement et de cette base de données. Vous y trouvez des conseils très utiles pour passer d’une image à l’autre.

Bonne chance à tous ceux qui sont à la recherche de leur propre Royalton. Amusez-vous bien!

 

Julia McIntosh est bibliothécaire de référence à la division des Services de référence.

Le Recensement de 1921 du Canada sera à la disposition des chercheurs au cours des prochaines semaines

Statistique Canada a transféré la garde du recensement de la population canadienne de 1921 à Bibliothèque et Archives Canada qui se prépare maintenant à le rendre accessible aux Canadiens. Sous le régime de la Loi sur la statistique, les données du recensement sont restées confidentielles pendant 92 ans afin de protéger les renseignements personnels. Ces données sont présentement en cours d’indexation afin que les historiens et les généalogistes puissent les exploiter dès que possible.

Le recensement du 1er juin 1921 contient une mine d’information dans plus de 197 500 images. Les quelque 11 700 commissaires et recenseurs de l’époque ont dénombré, à la main, près de 8,8 millions de personnes dans des milliers de collectivités partout au Canada. Les résultats étaient notés par lieu géographique, c’est à dire en fonction du lieu de résidence des personnes (et non pas en fonction de leur nom), dans l’ordre dans lequel les foyers étaient visités.

Des données ont été recueillies sur chacun des sujets suivants : la population; l’agriculture; les animaux, les produits d’origine animale et les fruits n’étant pas sur des fermes; et les établissements manufacturiers et commerciaux. À ceci s’ajoutait un questionnaire supplémentaire pour les personnes aveugles et sourdes. Cela représente au total 565 questions. Le questionnaire sur la population ne compte que 35 questions.

Bibliothèque et Archives Canada est déterminé à donner à tous les Canadiens — peu importe où ils vivent — l’accès aux données riches et complexes du Recensement de 1921 au cours des semaines qui viendront. De plus amples détails sur l’accessibilité à ces données seront communiqués dès que disponibles.

Pour en savoir plus sur leurs familles et étudier l’histoire du Canada, les Canadiens peuvent continuer à consulter les recensements réalisés avant 1921 sur la page Web Index de recensements de Bibliothèque et Archives Canada. Les résultats de recensements font partie des ressources documentaires les plus souvent consultées sur le site Web de Bibliothèque et Archives Canada.

Le Recensement de 1921 bientôt public

Les recensements comptent parmi les sources de recherche généalogique les plus précieuses. Ils permettent de découvrir la date et le lieu de naissance d’un ancêtre, le métier d’un membre de sa famille, l’année à laquelle un immigrant est arrivé au Canada et bien d’autres choses encore.

À l’époque, les recensements dénombraient les habitants par région (selon la résidence) et non par leur nom. L’information relative à chaque sous-district était recueillie selon l’ordre dans lequel les recenseurs visitaient les foyers. Plusieurs sociétés de généalogie et particuliers transcrivent et indexent les recensements par les noms et les rendent accessibles. Notre page des index de recensements donne des liens utiles vers ces index. À compter de 1851, un recensement à l’échelle du Canada a été effectué tous les dix ans, et un recensement spécial des provinces des Prairies a eu lieu en 1906 et en 1916.

Bien entendu, les généalogistes et les historiens de la famille sont toujours ravis de consulter un nouveau recensement et ils s’informent déjà du Recensement de 1921 et de sa date de publication.

Le Recensement du Canada de 1921

Les recensements postérieurs à 1916 sont conservés par Statistique Canada, et non par Bibliothèque et Archives Canada. Les documents sont protégés par la Loi sur la statistique et la Loi modifiant la Loi sur la statistique. En vertu de la législation, ces recensements deviennent publics et sont confiés à Bibliothèque et Archives Canada 92 années après leur réalisation.

Le Recensement de 1921 a été fait le 1er juin, ce qui signifie qu’il sera confié à la garde de Bibliothèque et Archives Canada dès le 1er juin 2013. Nous comptons le rendre accessible aux chercheurs, en ligne et dans le même format que les recensements précédents aussitôt cette date passée.

Quelques notes sur le Recensement de 1921 :

  • il a été réalisé le 1er juin 1921;
  • il s’agissait du sixième recensement décennal exhaustif depuis la formation du Dominion du Canada;
  • il comptait cinq annexes et 565 questions;
  • 241 commissaires et 11 425 recenseurs y ont participé;
  • la plus forte hausse démographique depuis le Recensement de 1911 a été relevée dans les provinces des Prairies (47 %);
  • le Canada comptait  8 788 483 d’habitants.

Vous avez des questions ou des commentaires? N’hésitez pas à communiquer avec nous!

Mise à jour

Le Recensement de 1921 du Canada sera à la disposition des chercheurs au cours des prochaines semaines

Statistique Canada a transféré la garde du recensement de la population canadienne de 1921 à Bibliothèque et Archives Canada qui se prépare maintenant à le rendre accessible aux Canadiens. Sous le régime de la Loi sur la statistique, les données du recensement sont restées confidentielles pendant 92 ans afin de protéger les renseignements personnels. Ces données sont présentement en cours d’indexation afin que les historiens et les généalogistes puissent les exploiter dès que possible.

Le recensement du 1er juin 1921 contient une mine d’information dans plus de 197 500 images. Les quelque 11 700 commissaires et recenseurs de l’époque ont dénombré, à la main, près de 8,8 millions de personnes dans des milliers de collectivités partout au Canada. Les résultats étaient notés par lieu géographique, c’est à dire en fonction du lieu de résidence des personnes (et non pas en fonction de leur nom), dans l’ordre dans lequel les foyers étaient visités.

Des données ont été recueillies sur chacun des sujets suivants : la population; l’agriculture; les animaux, les produits d’origine animale et les fruits n’étant pas sur des fermes; et les établissements manufacturiers et commerciaux. À ceci s’ajoutait un questionnaire supplémentaire pour les personnes aveugles et sourdes. Cela représente au total 565 questions. Le questionnaire sur la population ne compte que 35 questions.

Bibliothèque et Archives Canada est déterminé à donner à tous les Canadiens — peu importe où ils vivent — l’accès aux données riches et complexes du Recensement de 1921 au cours des semaines qui viendront. De plus amples détails sur l’accessibilité à ces données seront communiqués dès que disponibles.

Pour en savoir plus sur leurs familles et étudier l’histoire du Canada, les Canadiens peuvent continuer à consulter les recensements réalisés avant 1921 sur la page Web Index de recensements de Bibliothèque et Archives Canada. Les résultats de recensements font partie des ressources documentaires les plus souvent consultées sur le site Web de Bibliothèque et Archives Canada.

Résumé des commentaires reçus en anglais jusqu’au 30 septembre 2013

  • De nombreux commentaires et questions ont été reçus sur ce sujet. Les usagers ont demandé des précisions sur le format du recensement et sur la façon dont il serait rendu accessible. BAC a précisé que les documents originaux avaient été détruits en 1955 et que seule la copie microfilmée existait. Celle-ci sera numérisée et des images en format PDF et JPG seront accessibles peu après le 1er juin 2013. BAC a aussi confirmé en réponse à une question que seul le tableau no. 1 sur la population avait été conservé et microfilmé.
  • De nombreux usagers ont demandé un peu avant et après le 1er juin 2013 quand le recensement serait accessible en ligne. Les images numérisées du recensement ont été mises en ligne sur le site d’Ancestry.ca le 7 août 2013. Les usagers pouvaient alors les consulter par districts et sous-districts.
  • Des usagers ont demandé s’ils pourraient consulter les microfilms au 395 Wellington. BAC a alors confirmé que seules des images numérisées seraient accessibles en ligne.
  • De nombreuses questions ont été posées sur la façon dont les noms de personnes figurant dans le recensement seraient indexés. Plusieurs usagers ont participé à une discussion et indiqué leurs préférences que ce soit pour AutomatedGenealogy, FamilySearch, par des bénévoles ou encore par des sociétés de généalogie canadiennes.
  • Une rumeur a circulé selon laquelle il existait déjà un index par nom pour le recensement de 1921 ce que BAC a réfuté.
  • Une question a été posée sur le recensement de 1916 et comment interpréter les renseignements sur les cantons. BAC a suggéré de lire attentivement les pages d’aide à la recherche qui comprennent une section expliquant le système des cantons.

Résumé des commentaires reçus en anglais entre le 1er octobre 2013 et le 31 décembre 2013

  • Un usager commente qu’il ne parvient pas à faire une recherche gratuitement. Un autre usager lui a expliqué comment faire sa recherche sur le site d’Ancestry.ca.
  • Plusieurs usagers ont exprimé leurs opinions que des documents gouvernementaux canadiens devraient être disponibles gratuitement.
  • Un usager est déçu de la qualité de l’indexation; il déclare aussi que trop de notes ont été écrites par-dessus certaines sections du recensement rendant la lecture quasiment impossible, il rajoute qu’il manque beaucoup d’information sur la ville de Montréal. Il est à noter que ces notes ont été faites par les recenseurs sur les documents originaux.

Résumé des commentaires reçus en anglais entre octobre et décembre 2014

  • Un client remarque que liens sont brisés dans la section des astuces. BAC remercie le client et l’avise que les liens sont réparés.