Bibliothèque et Archives Canada présente sa toute dernière émission de baladodiffusion : Renaître de ses cendres

Bibliothèque et Archives Canada présente sa toute dernière émission de baladodiffusion : Renaître de ses cendres.

Le 3 février 1916 à 20 h 37, l’alerte est donnée : un incendie a éclaté sur la Colline du Parlement, dans l’édifice du Centre. Le lendemain matin, l’édifice est ruiné et couvert de glace. On ne connaîtra jamais la cause exacte de l’incendie.

À ce moment, le Canada est plongé dans la Première Guerre mondiale, et le 50e anniversaire de la Confédération approche à grands pas. Il est donc impératif de reconstruire tout de suite le Parlement pour susciter un sentiment de vigueur et de continuité dans le cœur et l’esprit des Canadiens. Dans cette émission, Johanna Mizgala, conservatrice de la Chambre des communes, raconte cet épisode tragique dans l’histoire du Canada. Elle nous parlera aussi de l’audace des architectes chargés de reconstruire le Parlement.

Abonnez-vous à nos émissions de baladodiffusion via notre fil RSS ou iTunes, ou écoutez-les sur notre site Web : Balados – Découvrez Bibliothèque et Archives Canada : votre histoire, votre patrimoine documentaire.

Base de données des décrets du Conseil

Une nouvelle version de la base de données des décrets du Conseil est maintenant en ligne. Des images numérisées pour les années 1911 à 1916 sont maintenant disponibles, ainsi que des nouvelles descriptions pour les années 1916 à 1924. Vous remarquerez également des nouvelles fonctionnalités de tri dans les pages de résultats.

Commencez vos recherches dans la base de données de décrets du conseil maintenant!

Nouvel album Flickr : Le curling au Canada

Le curling pourrait être considéré comme le sport national non officiel du Canada. Explorez l’évolution du curling : son développement en tant que sport organisé et le développement de la culture du curling au Canada.

Les canots

À mesure que l’immigration et la colonisation s’intensifiaient au Canada, les gens ont découvert et adopté les moyens de transport des Autochtones. Certains, comme le canot, sont encore utilisés de nos jours, tant pour les loisirs que pour le travail.

Vos ancêtres viennent-ils de France?

Vous aimeriez savoir qui était votre premier ancêtre français, et quand il ou elle a quitté la France et est arrivé au Canada? Êtes-vous curieux de connaître vos origines françaises?

Si oui, le site Web de Bibliothèque et Archives Canada (BAC) est un endroit idéal pour commencer votre recherche. Vous y trouverez une page consacrée à la recherche généalogique sur les Français. Cette page vous offre de l’information historique, du matériel publié et des documents d’archives préservés à BAC, ainsi que des liens vers d’autres sites Web et organismes.

Bibliothèque et Archives Canada possède une vaste collection de recensements, allant de 1666 à 1916. Vous pouvez y trouver les noms de vos ancêtres canadiens-français.

Lancement d’une nouvelle version de la base de données Immigrants de la Chine

Mai est le Mois du patrimoine asiatique au Canada durant lequel nous reconnaissons la longue et riche histoire des Canadiens d’origine asiatique ainsi que leurs contributions au Canada. Le Mois du patrimoine asiatique donne aussi aux Canadiens l’occasion de réfléchir aux contributions des Canadiens d’origine asiatique à la croissance et à la prospérité du Canada ainsi que de célébrer leur apport.

Pour souligner la culture asiatique, Bibliothèque et Archives Canada a le plaisir d’annoncer l’ajout de plus de 35 000 références dans sa base de données Immigrants de la Chine. On y retrouve maintenant des références aux certificats C.I.9 délivrés aux personnes d’origine chinoise nées en dehors du Canada et désirant quitter le Canada pour une période de temps limitée sans perdre leur statut au Canada. Les documents originaux fournissent des renseignements tels que le nom de la personne, son âge, son lieu de naissance et une photographie ainsi que le port, la date d’embarquement et le nom du navire.

À bas les parasites!

Le mot « parasite » peut désigner bien des choses, mais à Bibliothèque et Archives Canada, il fait référence à un certain nombre de créatures qui menacent les collections des bibliothèques et des archives. De nombreux insectes se nourrissent de substances que l’on retrouve sur des documents, des photographies et des livres, comme la cellulose, l’amidon et la colle. De plus, les souris aiment déchirer des bouts de papier pour faire leurs nids. Les animaux nuisibles agissent si rapidement que des documents précieux peuvent subir des dommages irréversibles en peu de temps. Il est donc important de connaître ces parasites et les moyens de les éloigner.

Un simple papier de muffin mal jeté peut alimenter neuf souris qui accoucheront de cinq à dix souriceaux chacune. Il faut bien nettoyer les zones de consommation des aliments afin de les rendre moins attrayantes pour ces petits rongeurs. Des poubelles dont le couvercle est bien ajusté sont également utiles.

Le contrôle de l’humidité à l’intérieur d’un édifice est un bon moyen d’écarter les bestioles mentionnées dans le tableau ci‑dessous. À cette fin, on peut améliorer le système de chauffage, de ventilation et de climatisation qui est en place, installer des ventilateurs dans les zones humides, poser des bourrelets de calfeutrage et des joints d’étanchéité sur les portes extérieures, etc. Des déshumidificateurs dans les zones humides peuvent rendre de précieux services. Il est également essentiel de toujours enlever la moisissure dans les endroits trop humides. Un nettoyage soigneux et des pratiques d’entretien ménager adéquates aident aussi à éloigner les parasites. Si ces derniers sont déjà présents, il faut passer l’aspirateur et balayer. Si le problème persiste, d’autres mesures peuvent être envisagées : sceller les fissures dans les fondations, le ciment ou les planchers, réparer les fuites dans les tuyaux comme les éviers et les égouts de toit, etc.

Le top cinq des bestioles indésirables dans les bibliothèques et les archives :

Parasite Taille Image Notes
Psoque Psocoptera 1 mm one Les psoques mangent de l’amidon, de la moisissure et des insectes morts, surtout s’ils sont humides, car ils ont besoin de zones humides pour croître.*
Collembole nivicole Famille des entomobryidae 1 mm  two Les collemboles nivicoles envahissent un édifice en colonie et meurent rapidement. Ils forment ainsi de la moisissure et des déchets dont les autres insectes se nourrissent. Ces organismes mangent des végétaux en décompo­sition, des moisissures, des bactéries, des excréments d’arthropodes, des algues et du pollen.*
Anthrène des tapis Anthrenus verbasci De 2 à 3 mm  three three1 Les larves des anthrènes des tapis sont particuliè­rement destructrices; elles mangent des spécimens d’animaux, du poil, des plumes et des tissus de laine.
Cloporte Famille des armadillidiidae De 8 à12 mm  four Les cloportes attirent d’autres parasites et constituent une source de nourriture pour eux.*
Lépisme Lepisma saccharina De 5 à 15 mm   five Les lépismes grignotent la surface des documents et laissent des traces bien évidentes.*

*Voir les exemples de dommages ci dessous.

Exemples de dommages causés par des insectes

Photo en couleur montrant un livre dévoré par les psoques.

Infestation de psoques (Wikipedia)

Photo couleur montrant un livre rouge avec des taches blanche ou les lépismes ont grignoté le livre.

Dommages causés par des lépismes qui ont grignoté le livre (Wikipedia)

Photo en couleur montrant une migration printanière de collemboles.

Collemboles nivicoles entrés dans un édifice; ils tachent les documents et nourrissent d’autres insectes. ©Bibliothèque et Archives Canada

Photo en couleur montrant une invasion de cloportes.

Les cloportes constituent une source de nourriture pour les souris et d’autres insectes. ©Bibliothèque et Archives Canada