Timothy Eaton

Célébrée à travers le monde, la Saint-Patrick est la journée idéale pour souligner l’histoire des Canadiens d’origine irlandaise. Profitons donc de l’occasion pour en apprendre davantage sur Timothy Eaton, le célèbre fondateur de la chaine de magasins Eaton. Né à Ballymena, dans le comté d’Antrim en Irlande du Nord, Timothy Eaton s’installe au Canada avec sa famille vers 1854. Voici comment le retrouver dans les différentes ressources de Bibliothèque et Archives Canada (BAC).

Le Dictionnaire biographique du Canada en ligne fournit une biographie intéressante sur Timothy Eaton. On y retrouve plusieurs détails généalogiques tels que ses dates de naissance, de mariage et de décès, ainsi que les noms de ses parents.

Comme peu de listes datant d’avant 1865 ont été conservées, il est important de noter qu’il est malheureusement impossible de retracer le nom de Timothy Eaton sur une liste de passagers.

Les différentes bases de données de BAC, notamment celles des recensements, sont d’excellentes sources de renseignements. Par exemple, selon le recensement de 1871, Timothy Eaton était un marchand habitant Toronto West avec son épouse Margaret et leurs trois enfants Edward, Josina et Margaret.

BAC possède également une importante collection d’annuaires de villes et de comtés. Ils comprennent généralement une liste alphabétique des résidents adultes avec leur occupation et leur adresse, une liste des commerces, des églises, des écoles, des organismes sociaux, des services municipaux, etc. Une recherche dans les annuaires de ville de Toronto pour l’année 1907 indique que Timothy Eaton, président d’Eaton Co. Limited, habite au 182, avenue Lowther, et que son magasin, The T. Eaton Co. Limited, est situé au 190-214, rue Yonge.

Veuillez noter que plusieurs catalogues Eaton ont été numérisés et sont offerts en ligne. Pour de plus amples renseignements sur le sujet, consultez notre billet Des outils de recherche pour « voyager dans le temps » : à la découverte des catalogues de vente par correspondance du Canada.

Pour vous aider dans vos recherches concernant vos ancêtres irlandais, n’oubliez pas non plus de consulter le billet Vos ancêtres viennent-ils d’Irlande?, sans oublier d’écouter notre baladodiffusion Le trèfle et la fleur de lys, portant sur l’immigration massive des Irlandais au Québec dans les années 1800.

Joyeuse Saint-Patrick!

15 bases de données à un seul endroit

D’ici quelques semaines, Bibliothèque et Archives Canada (BAC) commencera le déploiement d’une série de 15 bases de données pour les recensements du Canada. Il s’agira alors du seul site Web où des index nominatifs seront offerts en ligne, et ce, gratuitement pour les recensements de 1825 à 1916, un total de 32 millions de dossiers!

BAC offrira :

  • de nouvelles bases de données, comme celles pour les recensements de 1851 et de 1861;
  • des index nominatifs (au lieu de géographiques) pour les recensements de 1901, 1906, 1911 et 1916;
  • des versions remodelées et mises à jour des index pour les recensements de 1871, 1881 et 1891;
  • et encore bien plus…

Restez en alerte pour savoir quand ces bases de données seront accessibles, et assurez-vous de visiter notre page Web sur les recensements afin de découvrir ces incroyables ressources pour retracer vos ancêtres!

Vous avez des questions ou des
commentaires?

N’hésitez pas à communiquer avec nous!

Résumé des commentaires reçus en anglais jusqu’au 30 septembre 2013

  • Un usager a demandé si ces bases de données étaient le résultat de l’entente signée il y a quelques années avec Ancestry.ca. BAC a répondu que toutes les bases de données de recensements étaient le résultat d’ententes avec des sociétés généalogiques canadiennes, FamilySearch ou Ancestry.ca.
  • Deux usagers ont exprimé leur satisfaction de voir enfin ces bases de données en ligne, ce qui facilitera la recherche à distance.

Recensements de la Nouvelle-France

Saviez-vous que plusieurs recensements nominatifs datant du début du régime colonial français ont étés numérisés et sont accessibles sur notre site Web? Comme vous le verrez, la plupart de ces recensements mentionnent uniquement les chefs de famille. En voici quelques-uns :

Pour trouver d’autres recensements comme ceux mentionnés ci-haut, il suffit d’inscrire les mots clés « recensement nominatif », « recensement habitants » ou « recensement familles » dans notre base de données «Recherche dans la collection», et de choisir « En ligne : Oui ».

Notez que puisque les documents sont d’origine française et ont été rédigés uniquement en français, vous devez utiliser des mots clés français pour la recherche. Pour plus d’information sur les recensements, nous vous invitons à visiter nos pages Généalogie et histoire familiale.

Bonne recherche!

Astuces et conseils pour faire des recherches dans les recensements

Plusieurs problèmes peuvent compliquer la tâche des généalogistes qui font des recherches dans les recensements. En voici quelques-uns :

Des variations orthographiques

  • Il est parfois difficile pour les indexeurs d’interpréter l’écriture des recenseurs (« énumérateurs ») ou de déchiffrer les documents lorsqu’ils s’avèrent de piètre qualité
  • L’aptitude des recenseurs à épeler et à inscrire correctement l’information obtenue peut avoir une grande influence sur les résultats de recherche
  • Les noms des personnes ont parfois été traduits dans la langue maternelle du recenseur ou retranscrits phonétiquement. Ainsi, des noms canadiens-français comme Jean-Baptiste et Marie-Anne ont pu devenir John Baptiste et Mary-Ann

Des variations dans les dates

  • Plusieurs dates de naissance peuvent être inexactes. Par exemple, nos ancêtres ne se souvenaient pas toujours de la date exacte de naissance de leurs enfants, ni même de la leur

Des informations inexactes.

  • La personne qui était présente au moment où le recenseur est passé peut avoir donné des réponses inexactes, ce qui influence aussi les résultats de recherche

Mais il y a une solution!

À Bibliothèque et Archives Canada, nos généalogistes ont découvert plusieurs trucs au fil des ans. En voici quelques-uns qui sauront sûrement vous aider : 

  • Si, par exemple, vous avez retrouvé votre ancêtre dans le recensement de 1901, mais que vous êtes incapable de le retrouver dans celui de 1911, prenez note des noms de ses voisins dans le recensement de 1901 et tentez de les repérer dans celui de 1911. Avec un peu de chance, votre ancêtre n’aura pas déménagé dans l’intervalle, et vous pourrez facilement le retracer
  • Si vous avez de la difficulté à retrouver un ancêtre, limitez vos critères de recherche; par exemple, inscrivez seulement son prénom ou son nom de famille si ceux-ci sont plus rares
  • Si votre ancêtre vivait dans une grande ville, un annuaire de ville est peut-être disponible. Si oui, faites-y une recherche pour confirmer sa présence à cet endroit. Pour plus d’information, voyez notre billet « À quoi peuvent vous servir les annuaires canadiens? »
  • Enfin, la page Web Généalogie et histoire familiale contient des conseils de recherche et une liste des abréviations retrouvées dans les recensements

 Vous avez des questions ou des commentaires? N’hésitez pas à communiquer avec nous!