Groupes linguistiques dénés

À gauche, Tatânga Mânî [chef Walking Buffalo] [George McLean] monte à cheval et porte son costume traditionnel des Premières Nations. Au centre, Iggi et une fille échangent un « kunik », un baiser traditionnel dans la culture inuit. À droite, le guide métis Maxime Marion tient un fusil. À l’arrière-plan, il y a une carte du Haut et du Bas-Canada, ainsi qu’un texte de la collection Red River Settlement [colonie de la rivière Rouge].Ce blogue fait partie de notre programme « Nations to Nations » : Voix autochtones à Bibliothèque et Archives Canada. Pour lire ce billet de blogue en Denesųłiné, visitez le livrel.

De Nations à Nations : voix autochtones à Bibliothèque et Archives Canada est gratuit et peut être téléchargé sur Apple Books (format iBooks) ou sur le site Web de BAC (format EPUB). On peut aussi consulter une version en ligne au moyen d’un ordinateur, d’une tablette ou d’un navigateur Web mobile; aucun module d’extension n’est requis.

par Angela Code

Les Dénés (également appelés Athabascans, Athabaskans, Athapascans ou Athapaskans) font partie du plus grand groupe de peuples autochtones en Amérique du Nord. Leurs territoires traditionnels couvrent quelque 4 022 000 km2 et s’étendent aux régions nord et ouest du continent. On dénombre environ 48 langues dénées distinctes et divers dialectes. Le déné, l’eyak et le tlingit sont des subdivisions de la famille linguistique na-dénée. Le haïda a déjà été considéré comme faisant partie de cette famille linguistique, mais on estime maintenant qu’il s’agit d’un isolat (langue ne pouvant être liée à d’autres langues). En 2008, plusieurs linguistes ont appuyé une proposition visant à associer le na-déné aux langues iennisseïennes de Sibérie centrale, ce qui agrandit encore la famille linguistique na-déné-iennisseïenne.

Les langues dénées sont classées en trois groupes : Nord, côte du Pacifique, et Sud.

Photo noir et blanc prise en plongée qui montre un grand groupe de personnes debout en formation ovale, aux extrémités allongées et devenant circulaire au centre du terrain. Derrière le groupe se trouvent quatre tentes blanches en toile; derrière ces tentes se trouve une forêt.

Danse de traité de membres de la Première Nation des Tłı̨chǫ (anciennement Flancs-de-chien), Behchokǫ̀ (anciennement Rae-Edzo ou Fort Rae), Territoires du Nord-Ouest, 1937.

Le groupe linguistique déné du Nord est réparti en Alaska, au Yukon, dans les Territoires du Nord-Ouest, au Nunavut, en Colombie-Britannique, en Alberta, en Saskatchewan et au Manitoba. On dénombre 32 langues dénées du Nord : holikachuk, ingalik (degxit’an/deg hit’an), haut kuskokwim, koyukon, tanaina (dennina/dena’ina), ahtna, tannacross, haut tanana, moyen tanana, bas tanana, gwich’in (kutchin/loucheux), hän, tutchone du Nord, tutchone du Sud, kaska, tagish, tahltan, sekani (tsek’ene), beaver, dakelth (carrier), shutah (mountain), bearlake, hare, tłįchǫ yatiì (flanc-de-chien), slavey du Nord, slavey du Sud, dëne sųłiné (chipewyan), babine-witsuwit’en, Tŝilhqot’in (chilcotin), nicola, tsetsaut et tsuut’ina (sarcee).

Il y a neuf langues dénées de la côte du Pacifique, issues de l’État de Washington, de l’Oregon et de la Californie du Nord : hupa (hoopa chilula), mattole-Bear River, wailaki (Eel River), cahto, haut umpqua (etnemitane), basse Rogue River (tututni/coquille), haute Rogue River (galice-applegate), tolowa et kwalhioqua-clatskanie (willapa).

Photo noir et blanc d’une femme qui porte sur son dos un garçonnet. L’enfant est attaché à l’aide d’une ceinture tressée pour bébé placée en bandoulière sur la femme. Elle porte un châle foncé à larges franges, sourit et tourne le visage en direction du garçonnet. Derrière eux se trouve un bâtiment en rondins à un étage muni d’une cheminée.

Caroline Kaye (née Robert) porte son fils Selwyn dans une ceinture tressée pour bébé, Teet’lit Zheh (appelé également Fort McPherson), Territoires du Nord-Ouest, 1947.

Sept langues dénées du Sud sont parlées en Utah, au Colorado, en Arizona, au Nouveau-Mexique, au Texas, en Oklahoma et dans le nord-ouest du Mexique : navajo, apache occidental, apache des Plaines, lipan, jicarilla, chiricahua et mescalero.

Références


Angela Code a travaillé comme archiviste dans le cadre du projet Écoutez pour entendre nos voix de Bibliothèque et Archives Canada.