William Redver Stark : La restauration des cahiers

Différentes approches ont été privilégiées au cours des années pour la conservation des cahiers de dessins ou des œuvres reliées. Pendant longtemps, on détachait simplement les œuvres pour se débarrasser de la reliure. Maintenant, la valeur historique et archivistique de la reliure est largement reconnue. Bibliothèque et Archives Canada (BAC) ne fait pas exception, et les traitements de conservation visent désormais à préserver l’intégrité des œuvres, incluant leur reliure.

Dans un article précédent, nous vous avons présenté l’œuvre du soldat William Redver Stark. Les cahiers faisant partie du fonds William Redver Stark n’avaient jamais été réparés ou préservés, et commençaient à montrer des signes d’usure :

  • Déchirures et trous
  • Pages détachées, manquantes ou dans le mauvais ordre
  • Fils de reliure brisés
  • Couvertures pas solidement reliées aux pages ou carrément détachées

Les cahiers font donc l’objet de différents traitements de conservation, entrepris par une équipe de conservateurs hautement spécialisés œuvrant dans le domaine de la conservation et de la restauration de livres, au sein de BAC. Ces conservateurs ont travaillé de concert avec les gestionnaires de collections et les archivistes pour respecter l’intégrité de l’œuvre de Stark, et lui rendre pleinement ses heures de gloire.

Quant aux dessins et aux aquarelles de ce fonds, ils sont en très bon état. Dans certains cas, on croirait mêmes qu’ils ont été réalisés il y a quelques jours à peine. Il faut dire que les cahiers sont restés fermés pendant pratiquement cent ans, et que les pages ont rarement été exposées à l’air ou à la lumière. Ainsi, contempler une œuvre de Stark, c’est faire un voyage dans le temps qui permet de voir le travail d’un artiste tel qu’il a été fait il y a cent ans, au cours d’une des guerres les plus meurtrières et cruciales de notre temps.

En somme, le travail de restauration de l’équipe de Conservation et de restauration de BAC permettra de stabiliser l’état des cahiers afin de s’assurer qu’ils traverseront avec succès l’épreuve du temps, et permettront aux générations futures d’avoir accès à une importante partie de notre histoire.

Exemple d’un traitement de restauration requis : le ruban adhésif doit être retiré.

Exemple d’un traitement de restauration requis : le ruban adhésif doit être retiré.
© Bibliothèque et Archives Canada

Autre exemple de traitement de restauration requis : la couverture doit être recousue.

Autre exemple de traitement de restauration requis : la couverture doit être recousue.
© Bibliothèque et Archives Canada

Voir aussi :

4 réflexions au sujet de « William Redver Stark : La restauration des cahiers »

  1. Ping : William Redver Stark, artiste soldat | Le blogue de Bibliothèque et Archives Canada

  2. Bonjour.
    Merci pour la postérité, du travail que vous avez accompli dans la restauration des dessins et aquarelles de WR STARK. C’est un travail de mémoire exceptionnel.
    Je vous envoie ce courriel depuis Wimereux en France dans le Pas de Calais, là ou a séjourné William Redver Stark, apparemment il aimait notre petite ville de par les dessins et aquarelles qu’il en a créée. J.’ai identifié une quarantaine de fichiers concernant notre petite ville et ses environs.
    Je suis à votre disposition pour vous en envoyer le libellé afin de mettre un nom à ces lieux.dans votre travail de compilation.
    Une exposition aura lieu dans notre ville de Wimereux afin de faire perdurer sa mémoire, la dernière semaine de Septembre 2014 dans le cadre du souvenir de la Grande Guerre..
    Nous avons beaucoup d’affection pour les canadiens, le Colonel Mac Crae y a été inhumé avec bon nombre de soldats canadiens, et chaque année une commémoration a lieu le 11 novembre pour raviver sa mémoire.
    En 1944, c’est le régiment de la chaudière qui nous a délivré du joug Nazi.
    Je vous prie d’agréer mes salutations les plus amicales.
    Christian BARBE

  3. Ping : Les cahiers de dessins de William Redver Stark : quelques détails | Le blogue de Bibliothèque et Archives Canada

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s