Les Loyalistes de l’Empire-Uni – Découvrons leurs dossiers

Le terme « Loyalistes de l’Empire-Uni » désigne les colons américains qui sont demeurés loyaux envers la Couronne britannique durant la Révolution américaine, dont un grand nombre ont porté les armes du côté britannique durant le conflit. Ils ont fui les États-Unis et se sont établis dans les régions qui sont devenues les provinces de la Nouvelle‑Écosse, du Nouveau‑Brunswick, de l’Île-du-Prince-Édouard, de Québec et de l’Ontario. Tous les dépôts d’archives de ces provinces conservent des dossiers relatifs aux Loyalistes, et certains sont accessibles en ligne.

Bibliothèque et Archives Canada (BAC) détient les dossiers suivants :

Loyalistes dans les Maritimes — Ward Chipman Muster Master’s Office, 1777‒1785
Ces références comprennent des documents commerciaux ainsi que des documents relatifs aux Loyalistes et aux commissions chargées de régler le différend territorial.

Documents sur les terres
Bon nombre de Loyalistes et de leurs descendants ont présenté des demandes de terres en échange d’un service militaire rendu durant la guerre ou en guise de compensation pour des terres perdues durant la Révolution américaine. On peut chercher de l’information sur les demandes de terres et les références concernant des individus dans les bases de données traitant des sujets suivants :

Fonds Frederick Haldimand
Le fonds renferme des listes de ravitaillement et des rôles d’appel concernant surtout des Loyalistes et des soldats démobilisés et leur famille habitant la province de Québec. Il comprend un index nominatif.

Réfugiés loyalistes de race noire, 1782-1807 ‒ Port Roseway Associates
Beaucoup de loyalistes de race noire en service ont été touchés par l’évacuation de l’État de New York, ce qui a entraîné leur migration vers Port Roseway, renommé Shelburne, en Nouvelle Écosse.

Documents du quartier général britannique
Les documents que l’on désigne comme les dossiers de Carleton ou les manuscrits américains renferment des listes de réfugiés de l’État de New York, des listes de personnes qui évacuèrent l’État de New York, des listes de réfugiés du Massachusetts et de Rhode Island qui ont migré à partir du port de New York et de nombreuses mentions de Port Roseway, en Nouvelle Écosse.

Série sur l’armée et la marine britanniques
Ces documents couvrent la période allant de la Révolution américaine jusqu’au milieu des années 1800. L’index par nom et par sujet fournit une brève description du document, la date, le numéro de volume de la série C et un numéro de page.

À découvrir :

Résumé des commentaires reçus en anglais entre le 1er avril 2014 et le 30 juin 2014

  • Un client nous informe qu’il rencontre des problèmes d’affichage avec certains fureteurs mais que l’apparence et la structure du blog est superbe.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s