Un nouveau départ : 150 ans d’infrastructures fédérales en Colombie-Britannique – Île de Vancouver : Le laboratoire fédéral d’astrophysique

Par Caitlin Webster

La Colombie-Britannique s’est jointe au Canada en 1871, il y a 150 ans. Dans les années qui ont suivi, les infrastructures fédérales se sont répandues dans toute la province. Ce processus est bien documenté dans les collections de Bibliothèque et Archives Canada. La présente série de huit blogues met en lumière des bâtiments, des services et des programmes, ainsi que leur impact sur les diverses régions de la Colombie-Britannique.

Bien que la recherche astronomique au Canada commence avant la Confédération, les premiers investissements fédéraux substantiels dans ce domaine sont faits au début du 20e siècle. Après la construction d’un observatoire à Ottawa, en 1905, l’astronome John Stanley Plaskett demande l’acquisition d’un télescope à réflexion sophistiqué. Cette requête mène à la construction de l’Observatoire fédéral d’astrophysique à Saanich, près de Victoria, en Colombie-Britannique. Celui-ci possède à l’époque le plus grand télescope du monde.

L’Observatoire est situé dans les territoires traditionnels des nations Xwsepsum (Esquimalt), Songhees, Tsartlip, Pauquachin, Tsawout, Tseycum et Malahat. Leurs représentants ont signé les traités de Douglas, également connus sous le nom de traités de Fort Victoria, dans les années 1850. Les différences entre le texte du traité et les récits oraux des Premières Nations signataires engendrent un débat permanent sur la nature des traités : s’agit-il de ventes de terres ou d’accords de paix?

Le défrichage et la construction commencent en 1914 et se poursuivent malgré les défis posés par la Première Guerre mondiale.

Photographie en noir et blanc d’un groupe d’hommes posant avec un attelage de chevaux attaché à un chariot transportant une partie d’un télescope.

Transport d’un axe polaire de 9,5 tonnes à l’Observatoire fédéral d’astrophysique, vers 1916-1917 (a149324-v8)

Les travaux de l’observatoire suscitent l’intérêt à l’échelle locale, mais aussi à l’étranger. Le chantier devient une destination touristique, les résidents venant observer les progrès et assister à l’inauguration officielle en 1918.

Photographie en noir et blanc d’un grand groupe de personnes à l’intérieur de l’Observatoire fédéral d’astrophysique pendant la cérémonie d’ouverture. Le groupe est rassemblé devant le télescope et sur la plateforme d’observation.

Cérémonie d’ouverture de l’Observatoire fédéral d’astrophysique; vue du télescope (a149323-v8)

Disposant du plus grand télescope fonctionnel du monde, Plaskett et ses collègues astronomes lancent immédiatement un ambitieux programme d’observation. Spécialisée dans les étoiles doubles, puis dans la Voie lactée, l’équipe contribue grandement à l’étude de l’astronomie. Des équipes successives ont poursuivi ce travail essentiel par la suite. De nos jours, l’Observatoire fédéral d’astrophysique est l’un des deux observatoires gérés par le Centre de recherche Herzberg en astronomie et en astrophysique.

Photographie en noir et blanc de l’extérieur de l’Observatoire fédéral d’astrophysique.

Observatoire fédéral d’astrophysique (a032169-v6)

L’Observatoire s’est toujours engagé auprès du public. Dans les années 1920 et 1930, le personnel rédige des chroniques dans les journaux locaux et participe à des émissions de radio sur les sujets astronomiques du jour. Aujourd’hui, l’organisation caritative des Amis de l’Observatoire promeut des activités publiques sur le site, notamment au Centre de l’univers.


Caitlin Webster est archiviste principale à la Division des services de référence au bureau de Vancouver de Bibliothèque et Archives Canada.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.