Ai-je le droit de voter? Courrier des femmes envoyé au gouvernement canadien, 1918-1919

Les Canadiennes ont obtenu le droit de vote fédéral à la suite de trois vagues de législation. Tout a commencé par l’initiative du premier ministre Robert Borden qui fait adopter la Loi des électeurs militaires, 1917, un acte législatif permettant aux femmes en service actif de voter. La même année, Borden instaure la Loi des élections en temps de guerre, une mesure permettant aux femmes ayant un lien de parenté avec un soldat des forces militaires de voter. Finalement, le 24 mai 1918, une sanction royale a été accordée au projet de loi qui permet d’étendre le droit de vote aux femmes ayant les mêmes qualifications que les hommes pouvant voter. Ces mesures adoptées rapidement et successivement ont semé la confusion auprès du public.

La collection de Bibliothèque et Archives Canada (BAC) comprend plusieurs lettres, rédigées par des Canadiennes, qui témoignent de l’impact du vote et qui font part du questionnement qu’ont ces femmes à propos de leur propre admissibilité à déposer un bulletin de vote. En quête d’informations à la source, elles s’adressent directement par courrier au premier ministre Robert Borden et aux autres représentants gouvernementaux.

Dans une lettre datant de décembre 1919, Mme King of Colonsay (Saskatchewan) demande si elle est en droit de voter en tant que citoyenne canadienne mariée à un citoyen américain. Sa demande est envoyée au ministère de la Justice. Celui-ci, en fonction des informations personnelles qui lui sont fournies, lui confirme qu’elle devrait être en mesure de voter en tant que femme canadienne et joint une copie de la Loi. Le ministère de la Justice fait également remarquer qu’il n’a pas l’habitude de traiter ce genre de demande.

La confusion entre la Loi des élections fédérales et la Loi des élections en temps de guerre est évidente dans une lettre de Mme Lillian Dill (Oshawa, Ontario) datée du 17 février 1919. Dans sa lettre, Mme Dill demande un exemplaire de la Loi afin qu’elle puisse comprendre les répercussions et déterminer sa propre admissibilité à voter lors d’élections.

Par télégramme, Mme Carrie Catt cherche à savoir si l’extension de la Loi des élections en temps de guerre s’applique aux Territoires du Nord-Ouest, au Yukon et au Labrador, ou encore, si ces régions sont considérées comme une exception, telle que Terre-Neuve, une province autonome.

Un télégramme de la Canadian Pacific Railway Company par Carrie C. Catt, à l’intention du premier ministre Robert Borden.

Un télégramme de Carrie C. Catt (New York) demandant des précisions au sujet des droits des femmes au Yukon, au Labrador et dans les Territoires du Nord-Ouest, envoyé le 24 juin 1918. (MIKAN 1353368)

Enfin, dans une lettre datant du 4 décembre 1919, Mme Edith Lang (Toronto) témoigne des inquiétudes soulevées par les femmes de l’Association des citoyennes de l’Ontario, telles que le droit de vote des citoyennes canadiennes mariées à des citoyens étrangers et le droit de vote des femmes étrangères mariées à des citoyens canadiens.

Comme le montrent ces lettres de la collection de BAC, les Canadiennes étaient avides d’exercer leur droit de vote. La lutte pour l’égalité se poursuivra avec l’affaire « personne »  de 1929, un droit constitutionnel qui permit aux femmes d’être nommées au Sénat. Ce ne sera pas avant 1960 (lorsque les peuples autochtones ont obtenu le droit de vote) que le droit de vote des Canadiennes, peu importe leur race, leur a été accordé au niveau provincial et fédéral.

Joignez-vous aux célébrations de la lutte pour le droit de la femme et assistez à l’exposition « Laissez-les hurler : 100 ans de lutte pour les droits de la femme », qui aura lieu du 28 janvier au 15 février 2016, sur la patinoire du canal Rideau (Ottawa) et du 12 au 21 février 2016, au Festival du Voyageur (Winnipeg).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s