Lire sur le thème du hockey au Musée canadien de l’histoire

Par Jennifer Anderson

Bibliothèque et Archives Canada (BAC) n’est pas qu’une institution qui abrite des « trucs », c’est également le lieu de travail d’éminents spécialistes de l’histoire et de la culture canadiennes. Pendant son affectation au Musée canadien de l’histoire (MCH) dans le cadre du protocole d’entente Échanges Canada, Jennifer Anderson, archiviste de BAC, a été co-conservatrice de la populaire exposition « Hockey ». Pendant les recherches préparatoires de l’exposition, Jennifer Anderson a consulté des employés et des spécialistes de BAC dans l’ensemble du pays. BAC a également prêté 30 artéfacts au musée dans le cadre de cette exposition et offert des versions numériques d’images que l’institution conserve normalement dans ses chambres fortes.

Admirez les résultats de ce beau travail d’équipe! L’exposition, qui s’est tenue à Gatineau du 10 mars au 9 octobre 2017, ouvrira de nouveau ses portes à Montréal le 24 novembre 2017 (le jour du centenaire de la LNH) à Pointe-à-Callière, avant de continuer sa tournée d’un océan à l’autre.

« Hockey » ou l’exposition qui a vu le jour grâce à un livre…

… ou deux… ou plusieurs centaines. Des biographies, des autobiographies, des récits, des bandes dessinées et des romans jeunesse… Oui, on les a lus également! Ainsi que tous les articles de journaux ou de magazines que nous avons pu trouver.

Les membres de l’équipe de l’exposition ont échangé des livres comme les partisans troquent des cartes de hockey!

Ces livres nous ont émus, nous ont portés, nous ont mis au défi et même parfois terrifiés. Ils m’ont fait rire, ils m’ont fait pleurer, j’ai pris des notes à leur sujet puis j’ai oublié de le faire, car j’étais trop absorbée par ma lecture. Nous avons lu des textes sur d’importantes personnalités comme Maurice Richard et Pat Burns, sur des joueurs qui ont changé la donne comme Sheldon Kennedy et Jordin Tootoo, ainsi que les observations de Ken Dryden à propos des jeunes qui pratiquent ce sport et leurs familles. L’ouvrage de Jacques Demers sur sa détermination à faire progresser les initiatives d’alphabétisation pour les jeunes nous a grandement inspirés. Nous nous sommes également inspirés des pratiques exemplaires des professeurs, et nous avons donc choisi d’utiliser différentes tailles de police de caractères et d’appliquer le style des cartes de hockey à notre exposition. Notre but : faire de la lecture un jeu et la rendre accessible.

Win, Tie or Wrangle (2008) est l’un des premiers livres que j’ai lus, un récit fascinant de Paul Kitchen sur les débuts des Sénateurs d’Ottawa. Paul Kitchen a fait de nombreuses recherches depuis un bureau à Bibliothèque et Archives Canada et a partagé certaines de ses découvertes dans une exposition virtuelle appelée Regard sur le hockey. Grâce à son livre, nous avons pu retrouver un médaillon peu connu illustrant une partie de shinty, un sport se pratiquant avec une balle et un bâton, qui s’est tenue à Rideau Hall. Grâce aux notes de bas de page de Paul Kitchem, j’ai pu joindre les responsables du Musée Bytown, qui m’ont appris, à ma grande joie, qu’ils seraient ravis de nous prêter l’artéfact dans le cadre de l’exposition. Les conservateurs du MCH ont légèrement poli le médaillon, et nous avons intégré des images de cet objet datant des débuts du hockey dans le catalogue-souvenir de l’exposition.

Photographie en couleur des deux faces d’un médaillon en argent. La première face illustre une partie de shinty en plein air et la deuxième face porte l’inscription « Bytown and New Edinburgh Shintie Club, Dec. 25th 1852 ».

Vues avant et arrière du médaillon en argent du New Edinburgh Shintie Club, 1852, Musée Bytown, A203. Photos du Musée canadien de l’histoire, IMG2016-0253-0001-Dm, IMG2016-0253-0001-Dm.

Paul Kitchen serait sûrement le premier à admettre que tout projet de recherche ressemble à un véritable sport d’équipe, nos membres de l’équipe de l’exposition sont d’ailleurs entrés en contact avec de nombreux spécialistes qui avaient collaboré avec M. Kitchen auparavant ou qui l’avaient pris pour modèle. À BAC, Normand Laplante, Andrew Ross, et Dalton Campbell ont repris le flambeau de l’histoire du sport, et leurs travaux d’archivage nous ont permis d’explorer les collections de BAC afin de trouver des objets pour l’exposition. Le MCH regorge d’experts en hockey, mais Jenny Ellison est leur « capitaine ». L’équipe a fait appel aux services de Joe Pelletier pour le poste d’adjoint à la recherche, ce dernier devait trouver des images et détails inédits (en anglais seulement) dans la continuité du travail qu’il avait déjà réalisé à titre bénévole. Les chercheurs et les conservateurs dans le domaine du hockey des quatre coins du pays nous ont fait parvenir des artéfacts, des images et des renseignements.

Le prêt d’objets originaux joue un rôle important dans la diffusion de toute collection. BAC a prêté trente artéfacts au MCH pour cette exposition en particulier. L’agente des prêts et des expositions de BAC a confié avoir été particulièrement touchée par l’intérêt de notre équipe pour le livre Le Chandail de hockey de Roch Carrier (aujourd’hui un film d’animation populaire). Elle a tout récemment retrouvé ce livre qu’elle aimait beaucoup et qui lui avait été offert par l’un de ses meilleurs amis quand elle était enfant. Depuis, elle l’a fait découvrir à ses propres enfants et aime leur raconter ses souvenirs d’enfance liés à cette histoire populaire sur le hockey.

Couverture de livre illustrée en couleur représentant des garçons habillés comme Maurice Richard qui se préparent pour une partie de hockey.

Le Chandail de hockey de Roch Carrier, illustré par Sheldon Cohen. Reproduit avec l’aimable autorisation de Tundra Books, une division de Penguin Random House Canada Limited (AMICUS 4685355)

Carolyn Cook, conservatrice à BAC, était enchantée que le portrait de Cassie Campbell réalisé par Bryan Adam fasse partie de l’exposition. Ce portrait a été pris dans le cadre d’une série de portraits réalisés par Bryan Adams pour Made in Canada, un recueil de photographies de Canadiennes célèbres dont les fonds vont à la recherche sur le cancer du sein. « Cassie Campbell est une icône mondiale du hockey féminin », précise Carolyn Cook. « Ses exploits sur la glace ont ouvert la voie à la génération suivante de filles qui débutaient dans le milieu, et c’est également la première femme à être devenue analyste pour l’émission “La Soirée du hockey”, elle a réussi à briser le plafond de verre. Ce portrait d’elle en plan rapproché respire la force, le contrôle et la détermination, des qualités qui ont grandement contribué à son succès. » [traduction]

Au début de notre recherche, le livre de Richard Wagamese, Indian Horse, a touché une corde sensible et a eu une résonance particulière au sein de l’équipe. Le livre sur la pratique du hockey dans les communautés autochtones de Michael Robidoux, Stickhandling Through the Margins, nous a convaincu de réserver une place à part entière à la voie autochtone dans le hockey, que ce soit les débuts du leadership de Thomas Green ou les œuvres d’art de Jim Logan qui alimentent le débat sur le rôle du hockey dans la société.

S’inspirant du livre de Carly Adams, Queens of the Ice, le musée a fait l’acquisition d’une pièce rare, un chandail de hockey d’Hilda Ranscombe, et l’a exposée. Nous avons également lu attentivement les notes de bas de page du livre Nos Glorieuses de Lynda Baril, ce qui nous a permis d’obtenir de nombreux artéfacts de premier plan qui appartenaient toujours à des collections privées, notamment un trophée remis à Berthe Lapierre des Canadiennes de Montréal dans les années 1930. Enfin, lorsque nous avons lu qu’Hayley Wickenheiser patinait dans les fossés de drainage le long de la route pour aller à l’école, développant ainsi la musculature qui a fait d’elle une championne sur la glace comme dans la vie, nous avons décidé de présenter son histoire plus près du centre de l’exposition.

Certains de nos livres favoris ont été directement exposés dans les vitrines du musée afin qu’ils puissent raconter leurs propres histoires.

Par exemple, pour le volet de l’exposition soulignant le rôle de l’équipe qui soutient l’équipe en coulisse, nous avons mis le livre The Hockey Handbook de Lloyd Percival à un endroit central de la vitrine. Nous avons été fortement influencés par la biographie de Lloyd Percival récemment publiée par Gary Mossman, et j’ai été particulièrement fascinée par le profond impact du livre de Lloyd Percival sur les joueurs et les entraîneurs et la manière dont ils ont abordé le hockey par la suite. Imaginez qu’à une époque les joueurs mangeaient plus de viande rouge et buvaient de la bière la veille d’un match au lieu de manger des yogourts et des fruits frais comme le recommandait Lloyd Percival! Et c’était il n’y a pas si longtemps! Le livre aurait vraisemblablement était repris par un entraîneur de hockey soviétique, Anatoli Tarasov, et l’on a pu observer des améliorations sur la glace en 1972. Lloyd Percival a également développé une approche intéressante sur l’épuisement professionnel qu’il appelait « stagnation » [traduction] — une théorie qui peut s’appliquer aux joueurs de hockey ou à d’autres disciplines sportives.

Stephen Smith, auteur de Puckstruck, a prêté au musée des livres de recettes de collection amusants et publiés par les équipes, qui témoignent de la rencontre entre la culture populaire des supporteurs et le rôle rationnel et concret que joue la nutrition dans les sports de haut niveau.

Le Musée du Manitoba a prêté des signets que les Jets de Winnipeg ont distribués à des écoliers, portant tous un message personnel d’un joueur de hockey sur l’importance des livres au quotidien. Ces signets ont été exposés à côté des romans et des bandes dessinées sur le hockey prêtés par BAC.

Nous nous sommes demandé comment aborder les sujets délicats comme les pénalités, la violence et les polémiques. Puis l’approche la plus naturelle s’est imposée à nous : laissons les livres et les articles de journaux raconter les histoires! Ainsi, vous trouverez à côté d’un chandail officiel, notre recommandation de lecture sur les hauts et les bas de la vie d’un arbitre : The Final Call: Hockey Stories from a Legend in Stripes de Kerry Fraser. Dans la section consacrée à la tribune des journalistes, le visiteur a un aperçu de la manière dont les journalistes ont marqué le hockey. Près d’une machine à écrire, d’un ancien ordinateur et de l’appareil photo de Frank Lennon, nous avons mis le livre de Russ Conway : Game Misconduct: Alan Eagleson and the Corruption of Hockey.

Pour montrer l’importance de la littérature jeunesse, nous avons sélectionné avec soin les livres dont nous avons vérifié la lisibilité.

Couverture de livre représentant un homme en train de marcher dans un aréna et qui porte un grand sac de sport rouge et un bâton de hockey.

C’est la faute à Ovechkin de Luc Gélinas, Éditions Hurtubise inc., 2012 (AMICUS 40717662)

Couverture de livre montrant une enfant portant un uniforme jaune et noir qui joue au hockey et qui court après une rondelle.

La Fabuleuse saison d’Abby Hoffman d’Alain M. Bergeron, Soulières, 2012 (AMICUS 40395119)

Couverture de livre dont l’illustration abstraite intègre un bâton de hockey.

Hockeyeurs cybernétiques de Denis Côté, Éditions Paulines, 1983 (AMICUS 3970428)

Les livres sont devenus le fil conducteur de l’exposition de manière plus ou moins importante. Un grand merci à tous les bibliothécaires qui nous ont aidés à obtenir tous ces livres! J’en demande peut-être trop, mais j’espère que cette exposition et ce blogue vous donneront envie de lire l’un de ces livres, de visiter une bibliothèque, et d’apprécier ce sport autant que nous.

Jenny Ellison et moi-même souhaitons insuffler un nouvel élan en matière de lecture au sujet de ce sport. À cette fin, nous préparons un ouvrage inédit sur le hockey qui devrait paraître en 2018 (Hockey : Au-delà du sport national — Challenging Canada’s Game). Soyez à l’affût!

Quel est votre livre préféré sur le hockey?


Jennifer Anderson a collaboré à l’exposition « Hockey » du Musée canadien de l’histoire. Actuellement, elle exerce le métier d’archiviste à la Direction générale des archives de Bibliothèque et Archives Canada.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s