Les bureaux de poste de Thomas Fuller

À la fin d’octobre 1881, le gouvernement du Canada nomme Thomas Fuller (1823-1898) architecte en chef du ministère des Travaux publics. Fuller, déjà célèbre pour avoir conçu les plans du Parlement d’Ottawa, occupe ce poste jusqu’à son départ à la retraite, en 1897. Pendant ces seize années, il dessine les plans et supervise la construction de nombreux édifices publics partout au pays. On lui doit notamment 80 bureaux de poste, de véritables pôles d’attraction que tous les citoyens reconnaissaient instantanément. Il contribue ainsi à donner une identité architecturale au gouvernement fédéral et au Dominion.

Les bureaux de poste de Fuller sont tous uniques, même s’ils ont des airs de famille. De forme rectangulaire, ils comptent habituellement deux étages et demi, en plus d’une annexe d’un étage à l’arrière. Ils sont aussi coiffés de hauts pignons aménagés au centre de la façade. Signe distinctif : leur architecture entremêle des éléments de la Renaissance française et du gothique classique.

Les talents de Fuller ne s’arrêtent pas là : il sait aussi choisir les bons emplacements. Ses bureaux de poste ont été érigés à des carrefours importants ou à l’extrémité de grandes rues. L’architecte y ajoute parfois un signe distinctif : une tour, un avant-corps latéral ou une entrée en angle, une structure latérale rappelant le pignon de la façade, voire une tour centrale munie d’une horloge.

Le Biographical Dictionary of Architects in Canada (le dictionnaire biographique des architectes canadiens, en anglais seulement) contient un inventaire des sites des bureaux de poste conçus par Fuller. À Bibliothèque et Archives Canada, le fonds RG 11 contient des spécifications et des dessins architecturaux relatifs à presque tous les bureaux de poste conçus par Fuller; la collection de photos comprend aussi une multitude de photographies de ces édifices.

L’un des premiers bureaux de poste conçus par Fuller se trouvait rue Front, à Nanaimo, en Colombie-Britannique. Ce bâtiment, plutôt sobre si on le compare à ceux qui ont suivi, a été achevé en 1883 et démoli en 1954.

Photo en noir et blanc d’un bâtiment de deux étages devant lequel se tiennent des gens.

Bureau de poste de Nanaimo, en Colombie-Britannique ( no MIKAN 3307686)

Un autre bel exemple de bureau de poste (toujours debout, celui-là) se trouve rue Court, à Brockville, en Ontario. La construction de l’édifice, commencée en 1882, fut terminée en 1886. Voici à quoi il ressemblait en 1927 :

Photo en noir et blanc d’un bâtiment orné de drapeaux du Royaume-Uni et d’un panneau sur lequel on peut lire Confederation Jubilee.

Bureau de poste de Brockville, en Ontario, 1927 (no MIKAN 3309688)

Fuller a également conçu un bureau de poste à Winnipeg, au Manitoba; commencé en 1883, le bâtiment fut achevé en 1886. Son allure prestigieuse fait écho à son emplacement privilégié, à l’angle de la rue Main et de l’avenue McDermott, au centre-ville; il compte plusieurs étages, et sa façade affiche de belles couches alternées de pierre grise et de brique. Le bâtiment a fait office de bureau de poste jusqu’en 1908.

Photo en noir et blanc d’un édifice décoré pour Noël, bordé d’une rue enneigée. La façade, très travaillée, révèle plusieurs couches alternées de pierres et de briques.

Bureau de poste à Winnipeg, Manitoba, photo non datée (no MIKAN 3304647)

Le bureau de poste situé à l’angle des rues Pender et Granville, à Vancouver, compte aussi parmi les grands édifices de Fuller. Achevé en 1890 mais détruit en 1926, il se distinguait par sa tour d’angle massive coiffée d’une horloge.

Photo en noir et blanc d’un bâtiment richement travaillé, dont l’un des angles est coiffé d’une grande tour d’horloge. On aperçoit au premier plan des gens et des voitures.

Bureau de poste à Vancouver, Colombie-Britannique, photo non datée (no MIKAN 3308741)

Le magnifique bureau de poste de Galt, désormais classé lieu national historique, fait actuellement l’objet de travaux de rénovation majeurs. Construit en 1884, on le voit ici tel qu’il était en juillet 1910.

Photo en noir et blanc d’un bâtiment aux allures de château, surplombant un cours d’eau rappelant une douve.

Bureau de poste à Galt, en Ontario, juillet 1910 (no MIKAN 3316748)

Parmi les autres bureaux de poste conçus par Fuller dans les années 1880 et 1890, mentionnons ceux de Moncton (à l’angle des rues Main et Telegraph, aujourd’hui démoli); de Peterborough (construit en 1886 à l’angle des rues Hunter et Water, aujourd’hui démoli); d’Almonte (construit en 1889, rue Mill, et devenu un lieu historique national); de Smiths Falls (construit en 1893, rue Russell Est, toujours debout); et de Lethbridge (construit en 1893, rue Baroness at Coutts, démoli).

Ces superbes édifices font écho, de façon plus modeste certes, à la grandeur architecturale de la Colline du Parlement. Comme le chemin de fer Canadien Pacifique, ils visaient à assurer une présence fédérale dans tout le pays et à renforcer le sentiment d’unité nationale. La prochaine fois que vous vérifierez votre courrier, ayez une pensée pour Thomas Fuller et sa contribution au patrimoine architectural du Canada.

Autres ressources

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s