Les ingénieurs en aéronautique d’A. V. Roe Ltd.

 

Bannière avec les mots suivants : Première: Nouveautés à Bibliothèque et Archives Canadas. Et on aperçoit à droite une outre attrapant un poissonPar Andrew Elliott

En 1948, les tout premiers étudiants de l’école de génie aéronautique de l’Université de Toronto obtiennent leur diplôme; parmi eux, on retrouve Gerald Vincent Bull, Fred Matthews, Daisy Pon, William McCarter, William Kuzyk et Ralph Waechter. La plupart des diplômés de cette cohorte – et notamment la toute première femme ingénieure en aéronautique – occupent des postes au siège de la compagnie A. V. Roe Ltd., situé à Malton, en Ontario. Au cours des années 1950, ils y travaillent au développement d’aéronefs révolutionnaires, dont le célèbre (et infortuné) avion supersonique Avro Arrow.

Bibliothèque et Archives Canada a récemment acquis les fonds de deux de ces ingénieurs : William Kuzyk et Ralph Waechter.

Pour reprendre les termes du musée canadien de l’aéronautique (le Canadian Air and Space Museum, à Toronto), l’histoire d’A. V. Roe Ltd. en est une de triomphe et de tragédie pour l’aviation canadienne. En 1945, la compagnie lance deux grands projets : le Jetliner C-102, un avion de ligne, et le Canuck CF-100, un chasseur d’interception militaire à deux moteurs pouvant voler par tous les temps. Puis, en 1950, elle s’attaque à la conception de l’Avro Arrow : des équipes d’ingénieurs de l’Angleterre et du Canada unissent leurs efforts afin d’en concevoir la cellule et les turboréacteurs.

Mais revenons au Jetliner C-102, un avion révolutionnaire dans le milieu du transport commercial aérien. Il prend son envol pour la première fois en août 1949 et fracasse des records de vitesse lors de chaque vol subséquent. Malheureusement, sa production ne dépasse jamais le stade des modèles d’essai.

Photo noir et blanc d’un avion sur une piste, entouré de groupes d’hommes.

Le Jetliner C-102 (a092486)

Le Canuck CF-100, lui, est l’un des modèles d’A. V. Roe Ltd. ayant connu le plus de succès. Vous pouvez voir ci-dessous à quoi ressemblait ce chasseur d’interception qui pouvait braver toutes les conditions météo.

Illustration couleur d’un avion survolant des nuages; deux autres avions semblables volent en formation à l’arrière-plan.

Le Canuck CF-100 (a068257)

Quant à l’Avro Arrow CF-105, il présentait des caractéristiques techniques avancées : une aile delta d’une hauteur remarquable, une structure sans queue et d’autres éléments aérodynamiques de pointe. Ces détails sont bien visibles dans les plans d’origine :

Dessin noir et blanc de la coupe transversale d’un avion montrant le fuselage, l’aile et l’empennage vertical.

Dessin n° 7-0400-01, version n° 1 de l’Avro Arrow CF-105 (e011161348)

Esquisse du contour d’un avion à l’allure futuriste.

Esquisse de l’Avro Arrow (e011161340)

Le tournant des années 1950 est une période stimulante pour les ingénieurs en aéronautique, et de nombreux diplômés obtiennent immédiatement un emploi chez A. V. Roe Ltd.

C’est le cas de Ralph William Waechter (1926-2012), embauché comme ingénieur en aéronautique, ingénieur d’essai en vol et aérodynamicien après avoir obtenu son diplôme de l’Université de Toronto en 1948, au terme de quatre ans d’études. Son collègue William Kuzyk (1922-1990) a lui aussi fréquenté l’Université de Toronto de 1943 à 1949; pendant ses études, il travaillait déjà chez A. V. Roe Ltd. en tant que contrôleur de modèles dans la division des turbines à gaz.

Au fil des ans, Waechter et Kuzyk occupent des postes dans divers départements de la compagnie. Ils sont entre autres ingénieurs au sein du département de la recherche sur les essais en vol, où ils sont principalement chargés de recueillir des données. Nombre de leurs rapports décrivent des problèmes techniques relatifs au vol à haute vitesse ainsi que les phénomènes connexes pouvant se produire. Il existe d’ailleurs un nombre considérable de données et de graphiques sur le sujet, en particulier sur la vitesse anémométrique et la performance à haute vitesse. Waechter et Kuzyk testent aussi la performance des diverses versions expérimentales de l’Avro Arrow, y compris celles ayant recours à la technologie de lancement de longueur zéro.

Texte optionnel : Dessin noir et blanc du profil, de l’avant et du dessus d’un avion

Lancement de longueur zéro à géométrie fusée, Avro Arrow CF-105 (e011161341)

Dessin technique détaillé d’un avion en position de lancement.

Position de lancement de l’Avro Arrow pour le lancement de longueur zéro (e011161347)

Dessin montrant deux avions au-dessus des nuages.

Photo d’un croquis de l’Avro Arrow CF-105 (a111546)

Jusqu’en 1958, la conception et le vol des prototypes sont couronnés de succès. Mais le climat politique national et international a raison de cet élan : le 20 février 1959, le gouvernement fédéral met fin à tous les travaux sur l’Avro Arrow, et la compagnie A. V. Roe licencie 14 000 employés. Comme plusieurs confrères dans la même situation, Waechter et Kuzyk déménagent alors aux États-Unis, où ils travaillent pour des entreprises de génie aéronautique. Alors que certains de leurs compatriotes ne reviendront jamais, ils rentrent au pays au début des années 1970 et y poursuivent de brillantes carrières.

L’annulation du projet de l’Avro Arrow s’accompagne d’une recommandation visant la destruction de tous les documents connexes. Nous sommes donc très chanceux que William Kuzyk et Ralph Waechter aient ignoré ces ordres! Grâce à eux, nous avons aujourd’hui un aperçu unique des travaux de recherche et de développement réalisés dans le secteur canadien de l’aéronautique au milieu du 20e siècle.

Pour en savoir plus

BAC possède divers fonds contenant des documents en lien avec l’Avro Arrow :

On trouve également des documents pertinents dans les fonds de certains députés et premiers ministres :

Enfin, quelques documents épars sur l’A. V. Roe et ses divers projets aéronautiques se trouvent dans des fonds gouvernementaux :


Andrew Elliott est archiviste responsable des archives privées à la Section des sciences, de l’économie et de l’environnement de la Direction générale des archives de Bibliothèque et Archives Canada.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.