Collection de longs métrages

La saison des festivals de films est arrivée et, alors que de nombreuses villes canadiennes – notamment Toronto, Montréal, Halifax et Vancouver – accueillent l’industrie cinématographique internationale, le moment est parfait pour découvrir la riche collection de longs métrages de Bibliothèque et Archives Canada (BAC).

Depuis les années 1970, BAC acquiert et préserve des longs métrages canadiens. À compter de 2000, une approche plus concertée guide ces travaux. Notre collection comprend maintenant le plus ancien long métrage canadien encore existant, Back to God’s Country (1919), réalisé par une pionnière du film canadien, Nell Shipman, ainsi que les dernières œuvres chaudement applaudies, comme Gabrielle (2013) de Louise Archambault, Ennemi (2013) de Denis Villeneuve mettant en vedette Jake Gyllenhaal, et le plus récent ouvrage des Trailer Park Boys, Swearnet (2013).

Affiche du film Back to God’s Country (1919), le plus ancien long métrage canadien encore existant

Affiche du film Back to God’s Country (1919), le plus ancien long métrage canadien encore existant (MIKAN 2894160)

Depuis 2000, nous acquérons les enregistrements originaux de tous les longs métrages financés par Téléfilm Canada, un organisme culturel fédéral. Par conséquent, nous veillons à leur préservation à long terme. De plus, nous avons compilé une collection de films financés par le secteur privé.

Notre collection de longs métrages canadiens, qui est la plus diversifiée et la plus exhaustive au monde, compte plus de 2 800 longs métrages mettant en vedette des lauréats canadiens et étrangers, dont des personnes mises en nomination et des récipiendaires d’Oscars du cinéma. Notre collection comprend des copies de films, des vidéocassettes originales et des films sur support numérique. Tous ces objets sont préservés dans notre aire d’entreposage de pointe.

Alors que l’industrie cinématographique n’a pas tardé à adopter la technologie numérique, nous aussi, nous changeons nos méthodes d’acquisition des longs métrages en ajoutant dorénavant les trousses de cinéma numérique (Digital Cinema Packages [DCP]), l’équivalent numérique d’une copie de film.

Sous l’influence qu’exerce l’industrie du film américain sur le marché cinématographique international, les longs métrages canadiens ont souvent peu de couverture dans les salles de cinéma. En conséquence, BAC est un guichet important où consulter des films canadiens qui ne sont plus offerts dans les commerces. Ce faisant, l’institution conserve une collection diversifiée de longs métrages en qualité archives qui sont à la disposition des chercheurs.

Grâce à ces films, les cinéphiles ont accès au patrimoine cinématique du Canada par l’entremise de descriptions en ligne, de recherches et de visionnements sur place et de prêts à des festivals et à des cinémathèques dans le cadre d’expositions.

Ressources connexes :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s