Les hostilités de la Première Guerre mondiale ont pris fin à 11 h, le 11 novembre 1918 – la onzième heure du onzième jour du onzième mois

Les unités du Corps expéditionnaire canadien (CEC) devaient faire un compte rendu quotidien de leurs « actions sur le terrain ». C’est ce qu’on appelait le journal de guerre. Grâce à ce journal, vous pouvez suivre les traces de la 1re Division du Canada – personnel général tout au long du mois de novembre 1918, y compris la journée où les troupes ont reçu l’annonce du cessez-le-feu par télégramme.

Vous pouvez transcrire, étiqueter et traduire les journaux de guerre relatant l’histoire de la 1re Division du Canada. Avec chaque page que nous transcrivons, l’histoire du Canada devient plus accessible et plus facile à découvrir.


Vous voulez consulter d’autres journaux de guerre? Il y en a des centaines à explorer. Des instructions détaillées sur la recherche des journaux de guerre du CEC sont affichées ici.

Si vous trouvez une image à laquelle vous souhaitez contribuer, vous pouvez utiliser notre nouvel outil Recherche dans la collection (bêta). Copiez d’abord le numéro de référence MIKAN dans le champ de recherche, puis cliquez sur le bouton Rechercher. À partir de la page des résultats, cliquez sur une image pour l’ouvrir. Sous la visionneuse, vous verrez qu’une section est réservée au « Contenu de Co-Lab ». Cliquez sur le bouton « Activer cette image aux fins de production participative à l’aide de Co-Lab », et vous pourrez transcrire, étiqueter, décrire et traduire en un rien de temps!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.