Un nouveau départ : 150 ans d’infrastructures fédérales en Colombie-Britannique – Région du Lower Mainland : L’entrepôt de vérification des douanes

Par Caitlin Webster

La Colombie-Britannique s’est jointe au Canada en 1871, il y a 150 ans. Dans les années qui ont suivi, les infrastructures fédérales se sont répandues dans toute la province. Ce processus est bien documenté dans les collections de Bibliothèque et Archives Canada. La présente série de huit blogues met en lumière des bâtiments, des services et des programmes, ainsi que leur impact sur les diverses régions de la Colombie-Britannique.

De nombreux résidents et touristes admirent la tour de l’horloge caractéristique de l’ancien bureau de poste de Vancouver, à l’angle des rues Hastings et Granville. Par contre, rares sont ceux qui font quelques pas de plus pour admirer l’architecture classique de l’entrepôt de vérification des douanes, sur la rue Howe

Photographie en noir et blanc de l’extérieur de l’entrepôt de vérification des douanes à Vancouver. Un trottoir en bois se trouve au premier plan. Des charrettes tirées par des chevaux livrent des marchandises à l’entrée du bâtiment.

L’entrepôt de vérification des douanes à Vancouver, en Colombie-Britannique (a046650-v8)

En raison de l’augmentation des échanges commerciaux pendant les années de prospérité qui précèdent la Première Guerre mondiale, les villes canadiennes ont besoin d’entrepôts plus grands. En 1908, le gouvernement fédéral approuve l’achat d’un site à Vancouver pour 75 000 $. Situé sur le territoire traditionnel des Premières Nations Musqueam, Squamish et Tsleil-Waututh, le bâtiment sert d’annexe au bureau de poste. C’est l’un des quatre bâtiments appartenant au gouvernement fédéral sur le site.

Document décrivant la décision d’acheter un terrain pour construire un entrepôt de vérification à Vancouver. Le document est signé par le premier ministre Wilfrid Laurier.

Décret de 1908 pour l’achat d’un terrain où sera construit un entrepôt de vérification à Vancouver (e010701436)

L’entrepôt de Vancouver, l’un des huit nouveaux postes de douane construits au pays, partage de nombreux éléments architecturaux avec ses homologues de Montréal, Calgary, Edmonton, Winnipeg et Port Arthur. L’architecte en chef des Travaux publics David Ewart et son équipe choisissent une façade d’inspiration classique avec une base en pierre rustiquée, des fenêtres rectangulaires, une lourde corniche à la ligne de toit et des pilastres ornementaux en brique donnant l’apparence de colonnes de soutien. Construit de 1911 à 1913, le bâtiment est l’une des premières structures de Vancouver munies d’une charpente métallique moderne et de planchers en béton armé.

Photographie en noir et blanc montrant l’entrepôt de vérification des douanes en construction, à Vancouver. La section inférieure est en pierre, tandis que la section supérieure a une structure en acier et une maçonnerie non finie.

L’entrepôt de vérification des douanes en construction, Vancouver, 5 août 1912 (a046662-v8)

En 1983, le gouvernement fédéral reconnaît officiellement l’entrepôt de vérification des douanes comme un bâtiment patrimonial, au même titre que le bureau de poste, l’édifice Winch et le bâtiment fédéral adjacent. Le ministère des Travaux publics lance ensuite un ambitieux projet de restauration et relie les quatre bâtiments par un atrium en verre. Achevé à temps pour l’exposition universelle de 1986, le complexe est désormais connu sous le nom de Centre Sinclair, en l’honneur du politicien et homme d’affaires James Sinclair (1908-1984). Le Centre abrite actuellement plusieurs bureaux du gouvernement fédéral et de nombreux commerces de détail et entreprises.

Ainsi se termine notre série sur les premières infrastructures fédérales en Colombie-Britannique. Les projets ont varié en fonction des besoins des diverses régions géographiques de la Colombie-Britannique, mais c’est généralement l’augmentation de la population qui est à l’origine de l’extension des services fédéraux. Les infrastructures fédérales ont eu des répercussions importantes et permanentes sur les Premières Nations et les Métis vivant dans la région. Elles ont également modifié le paysage des villages, des villes et des zones rurales de la province.


Caitlin Webster est archiviste principale à la Division des services de référence au bureau de Vancouver de Bibliothèque et Archives Canada.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.