Un nouveau départ : 150 ans d’infrastructures fédérales en Colombie-Britannique – Région de Kootenay : Le bureau de poste de Rossland

Par Caitlin Webster

La Colombie-Britannique s’est jointe au Canada en 1871, il y a 150 ans. Dans les années qui ont suivi, les infrastructures fédérales se sont répandues dans toute la province. Ce processus est bien documenté dans les collections de Bibliothèque et Archives Canada. La présente série de huit blogues met en lumière des bâtiments, des services et des programmes, ainsi que leur impact sur les diverses régions de la Colombie-Britannique.

Pendant la période d’avant-guerre, entre 1900 et 1914, la population canadienne augmente de 64 %! La hausse de la demande de services gouvernementaux qui en découle fait tripler la taille du parc immobilier fédéral.

Une grande partie de cette croissance a lieu dans de nouvelles villes comme Rossland, une ville minière du sud-est de la Colombie-Britannique. Comme dans beaucoup de petites villes au Canada, un bureau de poste y est construit au début des années 1900. En raison du boom de la construction dans l’ensemble du pays, bon nombre de ces bâtiments partagent des éléments architecturaux communs. Le bureau de poste de Rossland de 1903 suit le modèle standard : toit fortement incliné et tronqué, ouvertures en arc de cercle et pignons ornés de parapets.

Photographie en noir et blanc de l’extérieur du bureau de poste. De petits groupes d’hommes et d’enfants se tiennent devant l’entrée inachevée du bâtiment et l’une des fenêtres toujours en construction.

Bureau de poste en construction, Rossland, Colombie-Britannique (a046453-v8)

Le déclenchement de la Première Guerre mondiale interrompt brutalement la croissance économique. En conséquence, de nombreux bâtiments fédéraux acquièrent une importance inattendue dans les petites villes. Certains deviennent des bâtiments municipaux (par exemple des hôtels de ville) tandis que d’autres, comme le bureau de poste de Rossland, conservent leur vocation initiale.

Les immeubles fédéraux de cette époque se distinguent par la qualité de leur construction et les matériaux choisis. En général, le ministère des Travaux publics évite le bois, préférant le fer, la pierre, la brique et d’autres matériaux durables. L’objectif consiste à protéger les biens fédéraux contre les incendies et d’autres risques, en plus de servir d’exemple de construction de qualité dans les collectivités.

Malheureusement, ces matériaux n’offrent qu’une protection partielle au bureau de poste de Rossland. Le 1er mars 1929, un grand incendie balaie le quartier des affaires de la ville. Le feu détruit tous les bâtiments à charpente de bois situés entre la Banque de Montréal et le bureau de poste. Les pompiers utilisent de la dynamite sur certaines structures pour tenter de créer un coupe-feu, ce qui détruit toutes les fenêtres du bureau de poste et aggrave les dégâts causés à la structure.

Photographie en noir et blanc montrant la section du quartier des affaires de Rossland détruite par l’incendie. De la fumée s’élève du site. Il y a des badauds sur le trottoir et des hommes sur les fils électriques environnants.

Le grand incendie de Rossland, les 1er et 2 mars 1929 (a046410-v8)

En fin de compte, le Bureau de poste de Rossland perd son toit distinctif et ses pignons ornés. Cependant, la construction en pierre et en brique permet de restaurer les deux étages restants. L’imposante structure sert toujours de bureau de poste et fait désormais partie du patrimoine officiel de Rossland.

Pour en savoir plus sur les styles architecturaux des bâtiments fédéraux, voir Crown Assets : The Architecture of the Department of Public Works, 1867–1967, par Janet Wright, 1997 (OCLC 1017536309).


Caitlin Webster est archiviste principale à la Division des services de référence au bureau de Vancouver de Bibliothèque et Archives Canada.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.