La mort d’Albert « Ginger » Goodwin

par Sarah Bellefleur Bondu

L’histoire du Canada est remplie de personnages fascinants. En tant qu’archivistes de référence, nous découvrons certains d’entre eux ou de nouveaux faits historiques chaque fois que des chercheurs demandent notre aide pour trouver et localiser des documents d’archives sur un sujet ou une personne. Ce fut le cas pour moi avec l’histoire d’Albert « Ginger » Goodwin.

Albert Goodwin est né le 10 mai 1887 dans le petit village de Treeton, en Angleterre. Il commence à travailler dans les mines de charbon à l’âge de 15 ans, suivant les traces de son père Walter. En 1906, Albert quitte son pays natal pour émigrer au Canada. Il travaille alors pour la Dominion Coal Company Limited à Glace Bay, en Nouvelle-Écosse.

En 1909, les difficiles conditions de travail poussent les travailleurs de nombreuses mines du Cap-Breton à déclarer une grève, à laquelle participe Albert Goodwin. C’est le début pour lui d’une implication soutenue auprès des syndicats de mineurs. Le rouquin est alors connu de ses collègues comme « Ginger » ou « Red » Goodwin.

Photo noir et blanc d’un document dactylographié.

Chronologie du conflit à la Dominion Coal Company, à Glace Bay, en Nouvelle-Écosse. RG 27, volume 296, dossier 3163, contenant T-2686

L’année suivante, en 1910, il s’installe en Colombie-Britannique où il deviendra rapidement une figure emblématique des mouvements ouvriers. Il sera, entre autres, délégué local pour la United Mine Workers of America et participera au forum de la British Columbia Federation of Labour en 1914. Son implication l’amène à participer à d’autres grèves, à publier des textes d’opinion sur les conditions de travail dans le Western Clarion (le journal du Parti socialiste du Canada), puis à devenir organisateur pour ce parti politique.

Vue générale de la mine no 5 montrant un culbuteur de wagon et une sous-station, Cumberland (Colombie-Britannique) (a017472)

Quelques mois avant la fin de la Première Guerre mondiale, ce sont fort probablement ses positions et idéaux qui poussent Albert Goodwin à soumettre une demande d’exemption contre la conscription. La Loi du Service Militaire a été promulguée, non sans remous sur la scène politique nationale et dans l’opinion publique, à l’été 1917. Le tribunal refuse provisoirement la demande de « Ginger » Goodwin en janvier 1918, puis il la rejette définitivement en avril. Goodwin décide alors de se cacher dans les montagnes de Cumberland, sur l’île de Vancouver, avec d’autres opposants à la conscription.

Le 27 juillet 1918, alors que des officiers de la Police du Dominion effectuent des recherches pour trouver les déserteurs, l’agent Daniel Campbell tombe face à face avec Albert Goodwin dans la forêt. Les rapports de l’événement racontent que le policier, ayant à peine le temps de sortir son arme, fait feu sur le déserteur, le tuant sur le coup. Les circonstances nébuleuses entourant la mort de Goodwin entraînent un procès contre l’agent Campbell, qui est finalement acquitté du meurtre.

La mort soudaine et tragique de Goodwin déclenche, dans les jours qui suivent, ce qui est considéré par plusieurs comme la première grève générale des travailleurs de la Colombie-Britannique. En effet, un « congé » est déclaré pour tous les syndicats associés au Metal Trades Council le 2 août 1918. Les journaux de l’époque soulignent que près de 200 hommes, dont plusieurs soldats revenus au pays, saccagent les bureaux des organisateurs syndicaux pour protester contre cette journée de grève en l’honneur d’un contestataire.

Même si cette grève fut controversée, l’histoire fascinante d’Albert « Ginger » Goodwin aura marqué les esprits et son implication syndicale aura contribué à la mise en place de la journée de travail de huit heures pour les travailleurs de fonderie de la province.

 

Autres ressources (en anglais) détenues par BAC :


Sarah Bellefleur Bondu est archiviste à la Division des services de référence de Bibliothèque et Archives Canada.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.