Nouvelle émission balado de BAC !

Nous avons le plaisir d’annoncer qu’une nouvelle émission de baladodiffusion est maintenant en ligne : Le projet nous nous souviendrons d’eux.

Depuis 2001, BAC soutient le projet Nous nous souviendrons d’eux, qui vise à faire connaître l’histoire du Canada aux jeunes en leur permettant de consulter des dossiers du personnel militaire, en personne ou en ligne. Ce mois ci, nous vous présenterons le projet, qui a été étendu à l’ensemble du Canada au cours des deux dernières années. Nous parlerons aussi des efforts de numérisation de BAC, et nous expliquerons comment les enseignants, les élèves et tous les Canadiens peuvent participer au projet.

Pour écouter les émissions, abonnez-vous au fil RSS ou à iTunes, ou rendez-vous tout simplement à Balado – Découvrez Bibliothèque et Archives Canada : votre histoires, votre patrimoine documentaire.

Renseignez-vous au sujet des nouveautés à BAC, visitez notre section «Nouvelles».

Résumé des commentaires reçus en anglais jusqu’au 30 septembre 2013

  • Un usager a en sa possession les documents personnels de son grand-père, W D Connin, gérant du groupe Kilties Band au début des années 1900. Il veut faire don de ses documents. BAC a acheminé la demande à la division de la musique de et un membre du personnel communiquera avec lui.

Le Recensement de 1921 bientôt public

Les recensements comptent parmi les sources de recherche généalogique les plus précieuses. Ils permettent de découvrir la date et le lieu de naissance d’un ancêtre, le métier d’un membre de sa famille, l’année à laquelle un immigrant est arrivé au Canada et bien d’autres choses encore.

À l’époque, les recensements dénombraient les habitants par région (selon la résidence) et non par leur nom. L’information relative à chaque sous-district était recueillie selon l’ordre dans lequel les recenseurs visitaient les foyers. Plusieurs sociétés de généalogie et particuliers transcrivent et indexent les recensements par les noms et les rendent accessibles. Notre page des index de recensements donne des liens utiles vers ces index. À compter de 1851, un recensement à l’échelle du Canada a été effectué tous les dix ans, et un recensement spécial des provinces des Prairies a eu lieu en 1906 et en 1916.

Bien entendu, les généalogistes et les historiens de la famille sont toujours ravis de consulter un nouveau recensement et ils s’informent déjà du Recensement de 1921 et de sa date de publication.

Le Recensement du Canada de 1921

Les recensements postérieurs à 1916 sont conservés par Statistique Canada, et non par Bibliothèque et Archives Canada. Les documents sont protégés par la Loi sur la statistique et la Loi modifiant la Loi sur la statistique. En vertu de la législation, ces recensements deviennent publics et sont confiés à Bibliothèque et Archives Canada 92 années après leur réalisation.

Le Recensement de 1921 a été fait le 1er juin, ce qui signifie qu’il sera confié à la garde de Bibliothèque et Archives Canada dès le 1er juin 2013. Nous comptons le rendre accessible aux chercheurs, en ligne et dans le même format que les recensements précédents aussitôt cette date passée.

Quelques notes sur le Recensement de 1921 :

  • il a été réalisé le 1er juin 1921;
  • il s’agissait du sixième recensement décennal exhaustif depuis la formation du Dominion du Canada;
  • il comptait cinq annexes et 565 questions;
  • 241 commissaires et 11 425 recenseurs y ont participé;
  • la plus forte hausse démographique depuis le Recensement de 1911 a été relevée dans les provinces des Prairies (47 %);
  • le Canada comptait  8 788 483 d’habitants.

Vous avez des questions ou des commentaires? N’hésitez pas à communiquer avec nous!

Mise à jour

Le Recensement de 1921 du Canada sera à la disposition des chercheurs au cours des prochaines semaines

Statistique Canada a transféré la garde du recensement de la population canadienne de 1921 à Bibliothèque et Archives Canada qui se prépare maintenant à le rendre accessible aux Canadiens. Sous le régime de la Loi sur la statistique, les données du recensement sont restées confidentielles pendant 92 ans afin de protéger les renseignements personnels. Ces données sont présentement en cours d’indexation afin que les historiens et les généalogistes puissent les exploiter dès que possible.

Le recensement du 1er juin 1921 contient une mine d’information dans plus de 197 500 images. Les quelque 11 700 commissaires et recenseurs de l’époque ont dénombré, à la main, près de 8,8 millions de personnes dans des milliers de collectivités partout au Canada. Les résultats étaient notés par lieu géographique, c’est à dire en fonction du lieu de résidence des personnes (et non pas en fonction de leur nom), dans l’ordre dans lequel les foyers étaient visités.

Des données ont été recueillies sur chacun des sujets suivants : la population; l’agriculture; les animaux, les produits d’origine animale et les fruits n’étant pas sur des fermes; et les établissements manufacturiers et commerciaux. À ceci s’ajoutait un questionnaire supplémentaire pour les personnes aveugles et sourdes. Cela représente au total 565 questions. Le questionnaire sur la population ne compte que 35 questions.

Bibliothèque et Archives Canada est déterminé à donner à tous les Canadiens — peu importe où ils vivent — l’accès aux données riches et complexes du Recensement de 1921 au cours des semaines qui viendront. De plus amples détails sur l’accessibilité à ces données seront communiqués dès que disponibles.

Pour en savoir plus sur leurs familles et étudier l’histoire du Canada, les Canadiens peuvent continuer à consulter les recensements réalisés avant 1921 sur la page Web Index de recensements de Bibliothèque et Archives Canada. Les résultats de recensements font partie des ressources documentaires les plus souvent consultées sur le site Web de Bibliothèque et Archives Canada.

Résumé des commentaires reçus en anglais jusqu’au 30 septembre 2013

  • De nombreux commentaires et questions ont été reçus sur ce sujet. Les usagers ont demandé des précisions sur le format du recensement et sur la façon dont il serait rendu accessible. BAC a précisé que les documents originaux avaient été détruits en 1955 et que seule la copie microfilmée existait. Celle-ci sera numérisée et des images en format PDF et JPG seront accessibles peu après le 1er juin 2013. BAC a aussi confirmé en réponse à une question que seul le tableau no. 1 sur la population avait été conservé et microfilmé.
  • De nombreux usagers ont demandé un peu avant et après le 1er juin 2013 quand le recensement serait accessible en ligne. Les images numérisées du recensement ont été mises en ligne sur le site d’Ancestry.ca le 7 août 2013. Les usagers pouvaient alors les consulter par districts et sous-districts.
  • Des usagers ont demandé s’ils pourraient consulter les microfilms au 395 Wellington. BAC a alors confirmé que seules des images numérisées seraient accessibles en ligne.
  • De nombreuses questions ont été posées sur la façon dont les noms de personnes figurant dans le recensement seraient indexés. Plusieurs usagers ont participé à une discussion et indiqué leurs préférences que ce soit pour AutomatedGenealogy, FamilySearch, par des bénévoles ou encore par des sociétés de généalogie canadiennes.
  • Une rumeur a circulé selon laquelle il existait déjà un index par nom pour le recensement de 1921 ce que BAC a réfuté.
  • Une question a été posée sur le recensement de 1916 et comment interpréter les renseignements sur les cantons. BAC a suggéré de lire attentivement les pages d’aide à la recherche qui comprennent une section expliquant le système des cantons.

Résumé des commentaires reçus en anglais entre le 1er octobre 2013 et le 31 décembre 2013

  • Un usager commente qu’il ne parvient pas à faire une recherche gratuitement. Un autre usager lui a expliqué comment faire sa recherche sur le site d’Ancestry.ca.
  • Plusieurs usagers ont exprimé leurs opinions que des documents gouvernementaux canadiens devraient être disponibles gratuitement.
  • Un usager est déçu de la qualité de l’indexation; il déclare aussi que trop de notes ont été écrites par-dessus certaines sections du recensement rendant la lecture quasiment impossible, il rajoute qu’il manque beaucoup d’information sur la ville de Montréal. Il est à noter que ces notes ont été faites par les recenseurs sur les documents originaux.

Résumé des commentaires reçus en anglais entre octobre et décembre 2014

  • Un client remarque que liens sont brisés dans la section des astuces. BAC remercie le client et l’avise que les liens sont réparés.

Nouvelles bobines numérisées : arrivées par la frontière

Nous avons le plaisir d’annoncer que 121 302 nouvelles images de documents d’immigration sont maintenant accessibles sur son site Web, grâce à l’outil de recherche Numérisation de microforme.

Avant 1908, toute personne pouvait traverser librement la frontière des États-Unis pour venir au Canada. Mais à partir de cette année-là, des postes frontaliers ont été établis le long de la frontière. De 1908 à 1918 et de 1925 à 1935, les noms des immigrants arrivés par la frontière étaient compilés sous forme de listes.

Avec l’ajout de ces images sur son site, Bibliothèque et Archives Canada (BAC) offre maintenant en ligne tous les documents d’immigration contenant des informations nominatives sur les immigrants de 1865 à 1935 qui sont en sa possession. Découvrez ces ressources de grande valeur grâce à l’outil de recherche Numérisation de microforme. Vous pourrez parcourir page par page les arrivées par la frontière.

Renseignez-vous au sujet des nouveautés à BAC, visitez notre section «Nouvelles».

 

Résumé des commentaires reçus en anglais jusqu’au 30 septembre 2013

  • Un usager précise que ces documents ont été indexés par nom et qu’on peut trouver l’index sur le site d’Ancestry.ca (abonnement requis). Plusieurs bibliothèques canadiennes offrent un accès gratuit à ce site.

Opa! Vos ancêtres viennent-ils de la Grèce?

Vous aimeriez savoir qui était votre premier ancêtre grec, et quand il ou elle a quitté la Grèce et est arrivé au Canada? Êtes-vous curieux de connaître vos origines grecques?

Si oui, le site Web de BAC est un endroit idéal pour commencer votre recherche. Vous y trouverez une page consacrée à la recherche généalogique sur les Grecs. Cette page vous offre de l’information historique, du matériel publié et des documents d’archives préservés à BAC, ainsi que des liens vers d’autres sites Web et organismes.

Si votre ancêtre est arrivé entre 1865 et 1935, vous trouverez peut-être son nom dans les listes de passagers.

Astuce :

Retracer vos ancêtres grecs au Canada constitue la première étape.  Joindre les rangs d’une société de généalogie est aussi une excellence façon de commencer votre recherche généalogique.

Vous avez des questions ou des commentaires? N’hésitez pas à communiquer avec nous!

Quoi de neuf ? La publication d’un nouveau tutoriel vidéo

Un personnage de dessin animé est assis devant un ordinateur. On voit sur l’écran une carte, un journal personnel et un arbre généalogique. Nos ressources documentaires riches et variées sont accessibles en quelques clics seulement. Voyez notre vidéo pour commencer votre recherche en ligne dès aujourd’hui : www.collectionscanada.gc.ca/video/800002-1000-f.html.

Cette vidéo est la première d’une série de tutoriels qui offrent des conseils utiles et recommandent des outils pour vous aider à accéder à des documents d’archives, à des ressources généalogiques et à des documents publiés préservés à BAC.

La série de tutoriels est l’une des nombreuses initiatives de modernisation de BAC qui visent à vous offrir rapidement de l’information utile sur nos services.

Renseignez-vous au sujet des nouveautés à BAC, visitez notre section «Nouvelles».

 

Des outils de recherche pour « voyager dans le temps » : à la découverte des catalogues de vente par correspondance du Canada

Les spécialistes de la référence à Bibliothèque et Archives Canada souhaitent parfois avoir une machine à remonter dans le temps afin de voyager dans le passé ! Bien que cette idée soit fantaisiste, la collection en ligne des catalogues de vente par correspondance du Canada de Bibliothèque et Archives Canada est un outil de recherche qui permet de « voyager dans le temps ». Le site donne l’occasion de se plonger dans les catalogues de vente par correspondance de différents magasins, tant en langue française qu’en langue anglaise, publiés à partir des années 1880 jusqu’aux années 1970.

Les catalogues des grands magasins fournissent des renseignements détaillés sur de nombreux aspects de la vie quotidienne au cours du siècle dernier. Ils contiennent de tout, des articles d’ameublement et du mobilier et toutes sortes de vêtements et d’accessoires, d’ustensiles de cuisine, de médicaments brevetés, de jouets, d’outils et d’équipements de sport.

Ces catalogues peuvent servir à désigner et à dater des objets de collection et des souvenirs, à établir le prix d’articles de maison datant d’une période donnée, à déterminer la date approximative de certaines photographies en fonction de la mode ou à faire des recherches concernant des accessoires, des plateaux et des costumes pour le théâtre et le cinéma. Les possibilités sont infinies.

Que vous exploriez les catalogues à des fins de recherche ou tout simplement pour le plaisir, nous espérons que vous aimerez ce voyage dans le temps.

Conseil

Vous pouvez consulter chaque catalogue page par page ou lancer une recherche par mot-clé dans tous les catalogues. Par exemple, les résultats d’une recherche utilisant le mot-clé « hockey » comprendront une magnifique image de chandails de hockey tirée du catalogue Eaton – Automne et hiver 1950-1951.

Curiosité

La feuille de calcul de l’inflation [http://www.banqueducanada.ca/taux/renseignements-complementaires/feuille-de-calcul-de-linflation/] de la Banque du Canada est utile pour convertir en dollars d’aujourd’hui les prix indiqués dans les catalogues.

Vous avez des questions ou des commentaires? N’hésitez pas à communiquer avec nous!

Vos ancêtres viennent-ils d’Irlande?

Vous aimeriez savoir qui était votre premier ancêtre irlandais, et quand il ou elle a quitté l’Irlande et est arrivé au Canada? Êtes-vous curieux de connaître vos origines irlandaises?

Si oui, le site Web de BAC est un endroit idéal pour commencer votre recherche. Vous y trouverez une page consacrée à la recherche généalogique sur les Irlandais.  Cette page vous offre de l’information historique, du matériel publié et des documents d’archives préservés à BAC, ainsi que des liens vers d’autres sites Web et organismes.

Si votre ancêtre irlandais est venu au Canada avant 1865, la consultation des trois bases de données suivantes constitue un bon point de départ :

Si votre ancêtre est arrivé entre 1865 et 1935, vous trouverez peut-être son nom dans les listes de passagers.

Astuce :

Retracer vos ancêtres irlandais au Canada constitue la première étape.  Retracer vos ancêtres en Irlande vous demandera plus de recherche, surtout si vous ne connaissez pas le nom du comté d’où il ou elle venait en Irlande.  Joindre les rangs d’une société de généalogie est aussi une excellence façon de commencer votre recherche généalogique.

Sans oublier d’écouter notre baladodiffusion Le trèfle et la fleur de lys, portant sur l’immigration massive des Irlandais au Québec dans les années 1800.

Vous avez des questions ou des commentaires? N’hésitez pas à communiquer avec nous!

Résumé des commentaires reçus en anglais jusqu’au 30 septembre 2013

  • Un usager demande à quel endroit sur le site web de BAC il peut trouver une liste des conférences à venir. Il a été informé que BAC n’offre pas de conférences pour le public.

Découvrez les instruments de recherche – Partie II

Comme nous l’avons mentionné dans notre premier article « Découvrez les instruments de recherche », les instruments de recherche sont des outils qui donnent de l’information au sujet des documents d’archives contenus dans un fonds ou une collection. L’un des types les plus courants d’instrument de recherche est la liste du contenu. Elle fournit habituellement des renseignements généraux de référence au niveau du dossier.

Dans la page Recherche de fonds d’archives, un instrument de recherche de la liste du contenu d’un fonds ou d’une collection peut s’afficher de nombreuses façons :

1.  Il peut être rattaché à la description au niveau du fonds comme format de document portable (fichier .pdf). C’est généralement le cas pour les collections ou les documents acquis de particuliers (habituellement désignés par les codes de collection commençant par « MSS ») comme dans l’exemple ci-dessous :

Une image en noir et blanc sur deux colonnes d’un résultat de recherche dans la page Recherche de fonds d’archives. La colonne de gauche affiche les mots « Instrument de recherche ». La colonne de droite affiche le résultat avec un lien vers un instrument de recherche pdf.

Mikan 99083

2. On peut également y avoir accès en cliquant sur le numéro de l’hyperlien qui se trouve à côté du texte « Se compose de ». C’est généralement le cas pour les collections ou les documents acquis de ministères du gouvernement (habituellement désignés par les codes de collection commençant par « RG »).

Une image en noir et blanc sur deux colonnes d’un résultat de recherche dans la page Recherche de fonds d’archives. La colonne de gauche affiche les mots « La série se compose de ». La colonne de droite affiche les mots « 7 893 descriptions de niveau inférieur ».

Mikan 142423

3. Parfois, la liste du contenu est uniquement désignée par un numéro dans le paragraphe du texte que l’on peut trouver à côté de l’étiquette de champ Instrument de recherche dans la description d’un fonds, d’une collection, d’une série ou d’une sous-série.

Une image en noir et blanc sur deux colonnes d’un résultat de recherche dans la page Recherche de fonds d’archives. La colonne de gauche affiche les mots « Instrument de recherche ». La colonne de droite affiche une brève description écrite de la liste du contenu.

Mikan 105736

Les listes de contenu désignées simplement par un numéro existent généralement en format papier uniquement et doivent être consultées sur place (ou il est possible d’obtenir des copies). Les numéros commençant par MSS (p. ex., MSS0211) désignent le plus souvent des listes de contenu de collections ou de documents acquis de particuliers. Les instruments de recherche formés de chiffres séparés par un trait d’union (p. ex., 12-13) désignent habituellement des listes de contenu de collections ou de documents acquis de ministères du gouvernement.

Et ceci conclut l’article « Découvrez les instruments de recherche – Partie II ». Vous pouvez maintenant lire les résultats de la page Recherche de fonds d’archives pour vous aider à trouver les instruments de recherche.

 Vous avez des questions ou des commentaires? N’hésitez pas à communiquer avec nous!

 

Comment chercher des images en ligne

Saviez-vous que vous pouvez chercher des images dans notre collection en ligne en utilisant un numéro de copie négative?

Qu’est-ce qu’un numéro de copie négative?

Les numéros de copie négative servent à désigner une photographie ou une œuvre d’art sauvegardée dans notre collection. Ils commencent habituellement par C-PA- ou e. Par exemple :

  • C-041979
  • PA-005001
  • e002505688

Dans les livres, les articles ou les documents en ligne, le numéro de copie négative se trouve généralement dans la mention des références photographiques qui accompagne l’image.

Vous avez trouvé un numéro de copie négative dans un livre ou sur le Web et vous voulez savoir si Bibliothèque et Archives Canada possède cette image? Vous voulez accéder à la description d’une image dans notre base de données?

strong>C’est simple! Voici quelques conseils :

Vous pouvez inscrire le numéro de copie négative dans l’outil Recherche de fonds d’archives.  Il faut toutefois connaître certains trucs :

  • Pour être reconnus dans notre base de données, les numéros de copie négative commençant par C- ou PA- doivent comporter six chiffres après le trait d’union.
  • Vous devez ajouter un ou des zéros au début des numéros plus courts pour qu’ils comportent six chiffres. Par exemple, si vous avez trouvé PA-5001, vous devez inscrire PA‑005001.
  • Les numéros qui commencent par e ne sont pas visés par la règle des six chiffres. Ils ne renferment pas non plus de trait d’union.
  • Dans le cas des numéros commençant par C- ou PA-, consultez la rubrique « Conditions d’accès ». Pour les numéros commençant par e, consultez la rubrique « Modalités d’utilisation ».
  • Vous aurez besoin du numéro de copie négative pour commander une reproduction photographique ou l’image numérique d’une œuvre d’art.

Pour des renseignements et des conseils qui vous aideront à accélérer vos recherches, lisez notre billet Comment trouver des photos en ligne.

Vous avez des questions ou des commentaires? N’hésitez pas à communiquer avec nous!