Vos ancêtres viennent-ils de la Finlande?

Vous aimeriez savoir qui était votre premier ancêtre finlandais, et quand il a quitté l’a Finlande et est arrivé au Canada? Êtes-vous curieux de connaître vos origines finlandaises?

Si oui, notre site Web est un endroit idéal pour commencer votre recherche. Vous y trouverez une page consacrée à la recherche généalogique sur les Finlandais. Cette page vous offre de l’information historique, du matériel publié et des documents d’archives préservés à Bibliothèque et Archives Canada, ainsi que des liens vers d’autres sites Web et organismes.

Si votre ancêtre est arrivé entre 1865 et 1935, vous trouverez peut-être son nom dans les listes de passagers.

Dossiers d’immigration et de citoyenneté à BAC : Votre ancêtre est-il arrivé au Canada avant 1865?

Premier d’une série d’articles décrivant les documents sur l’immigration et la citoyenneté, cet article donne un aperçu de ce que l’on peut découvrir sur les immigrants arrivés au Canada avant la Confédération. Très peu de documents datant d’avant 1865 existent toujours. La plupart des archives qui restent proviennent de diverses sources et ont été indexées par nom dans les bases de données.

Voici les principales ressources à consulter* :

La base de données Immigrants pour le Canada a été compilée notamment à partir de dossiers d’immigration, de registres fonciers et de fonds privés, comme le fonds Peter Robinson. Cette base de données donne accès à plus de 28 000 références aux documents conservés à Bibliothèque et Archives Canada (BAC).

La base de données Montreal Emigrant Society Passage Book (1832) donne accès à 1 945 références et documents numérisés au sujet de personnes ayant reçu l’aide de la Montreal Emigrant Society en 1832.

La base de données Immigrants à la Grosse-Île (1832-1937) est le fruit d’un accord entre Parcs Canada et BAC. Elle contient plus de 33 000 dossiers s’échelonnant sur une période de 100 ans. Les références qui s’y trouvent font état de divers faits vécus par les immigrants à leur arrivée à Québec et de leur séjour à la station de quarantaine de la Grosse-Île.

Les Registres de naturalisation du Haut-Canada et du Canada Ouest (1828-1850) contiennent le nom de 2 967 personnes qui ont obtenu leur naturalisation dans ce qui est devenu la province de l’Ontario, de 1828 à 1850. Les 188 registres ont été numérisés et peuvent maintenant être consultés à partir de cette base de données.

La base de données Documents de l’enregistrement de la citoyenneté de la Cour de circuit de Montréal (1851-1945) donne accès à plus de 8 000 références contenues dans les documents de l’enregistrement de la citoyenneté de la Cour de circuit de Montréal. Les dossiers ont été numérisés et associés aux références contenues dans la base de données.

Si vous pensez que certains de vos ancêtres sont venus de France au XVIIIe siècle, sachez que BAC détient un petit nombre d’états nominatifs de soldats ayant servi pendant le Régime français (1717-1786).

À venir!

Voici quelques articles de la série qui paraîtront prochainement :

  • Comment confirmer la présence de votre ancêtre au Canada avant 1865
  • Sources de renseignements sur l’immigration à partir de 1865 (principalement dans les bases de données)
  • Arrivées au Canada par la frontière des États-Unis

*Remarque : N’oubliez pas que la meilleure façon de savoir comment les documents sont classés dans une base de données, c’est de se rendre à la page d’aide à la recherche de cette base.

Timothy Eaton

Célébrée à travers le monde, la Saint-Patrick est la journée idéale pour souligner l’histoire des Canadiens d’origine irlandaise. Profitons donc de l’occasion pour en apprendre davantage sur Timothy Eaton, le célèbre fondateur de la chaine de magasins Eaton. Né à Ballymena, dans le comté d’Antrim en Irlande du Nord, Timothy Eaton s’installe au Canada avec sa famille vers 1854. Voici comment le retrouver dans les différentes ressources de Bibliothèque et Archives Canada (BAC).

Le Dictionnaire biographique du Canada en ligne fournit une biographie intéressante sur Timothy Eaton. On y retrouve plusieurs détails généalogiques tels que ses dates de naissance, de mariage et de décès, ainsi que les noms de ses parents.

Comme peu de listes datant d’avant 1865 ont été conservées, il est important de noter qu’il est malheureusement impossible de retracer le nom de Timothy Eaton sur une liste de passagers.

Les différentes bases de données de BAC, notamment celles des recensements, sont d’excellentes sources de renseignements. Par exemple, selon le recensement de 1871, Timothy Eaton était un marchand habitant Toronto West avec son épouse Margaret et leurs trois enfants Edward, Josina et Margaret.

BAC possède également une importante collection d’annuaires de villes et de comtés. Ils comprennent généralement une liste alphabétique des résidents adultes avec leur occupation et leur adresse, une liste des commerces, des églises, des écoles, des organismes sociaux, des services municipaux, etc. Une recherche dans les annuaires de ville de Toronto pour l’année 1907 indique que Timothy Eaton, président d’Eaton Co. Limited, habite au 182, avenue Lowther, et que son magasin, The T. Eaton Co. Limited, est situé au 190-214, rue Yonge.

Veuillez noter que plusieurs catalogues Eaton ont été numérisés et sont offerts en ligne. Pour de plus amples renseignements sur le sujet, consultez notre billet Des outils de recherche pour « voyager dans le temps » : à la découverte des catalogues de vente par correspondance du Canada.

Pour vous aider dans vos recherches concernant vos ancêtres irlandais, n’oubliez pas non plus de consulter le billet Vos ancêtres viennent-ils d’Irlande?, sans oublier d’écouter notre baladodiffusion Le trèfle et la fleur de lys, portant sur l’immigration massive des Irlandais au Québec dans les années 1800.

Joyeuse Saint-Patrick!

Vos ancêtres viennent-ils de la Chine?

Vous aimeriez savoir qui était votre premier ancêtre chinois, et quand il ou elle a quitté la Chine et est arrivé au Canada? Êtes-vous curieux de connaître vos origines chinoises?

Si oui, notre site Web est un endroit idéal pour commencer vos recherches. Vous y trouverez une page consacrée à la recherche généalogique sur les Chinois. Cette page vous offre de l’information historique, du matériel publié et des documents d’archives de notre collection, ainsi que des liens vers d’autres sites Web et organismes. De plus, cette page contient un lien à la base de données Immigrants de la Chine qui donne accès à plus de 98 000 références à des immigrants venus de la Chine et arrivés au Canada.

Si votre ancêtre est arrivé au Canada entre 1865 et 1935, vous trouverez peut-être son nom dans les listes de passagers.

Vous avez des questions ou des commentaires? N’hésitez pas à communiquer avec nous!

Nouvelle émission balado : Le trèfle et la fleur de lys

Nous avons le plaisir d’annoncer qu’une nouvelle émission balado est maintenant en ligne : Le trèfle et la fleur de lys.

Dans cette émission, un groupe d’experts discute de l’arrivée massive d’immigrants irlandais au Québec dans les années 1800, de leur périple pour entreprendre une nouvelle vie en terre étrangère, et du lien culturel qui s’est établi entre les Irlandais et les Québécois.
 
Pour écouter nos balados, abonnez-vous à notre fil RSS ou à iTunes, ou rendez-vous tout simplement à Balados – Découvrez Bibliothèque et Archives Canada : votre histoire, votre patrimoine documentaire.
 

 Renseignez-vous au sujet des nouveautés à BAC, visitez notre section «Nouvelles».

Vos ancêtres viennent-ils de la Russie?

Vous aimeriez savoir qui était votre premier ancêtre russe, et quand il ou elle a quitté la Russie et est arrivé au Canada? Êtes-vous curieux de connaître vos origines russes?

Si oui, notre site Web est un endroit idéal pour commencer votre recherche. Vous y trouverez une page consacrée à la recherche généalogique sur les Russes.  Cette page vous offre de l’information historique, du matériel publié et des documents d’archives préservés à Bibliothèque et Archives Canada, ainsi que des liens vers d’autres sites Web et organismes.

Si votre ancêtre est arrivé entre 1865 et 1935, vous trouverez peut-être son nom dans les listes de passagers.

Astuce
Retracer vos ancêtres russes au Canada constitue la première étape.  Joindre les rangs d’une société de généalogie est aussi une excellence façon de commencer votre recherche généalogique.

Vous avez des questions ou des commentaires? N’hésitez pas à communiquer avec nous!

Vos ancêtres viennent-ils de l’Italie?

Vous aimeriez savoir qui était votre premier ancêtre italien, et quand il ou elle a quitté l’Italie et est arrivé au Canada? Êtes-vous curieux de connaître vos origines italiennes?

Si oui, le site Web de BAC est un endroit idéal pour commencer votre recherche. Vous y trouverez une page consacrée à la recherche généalogique sur les Italiens.  Cette page vous offre de l’information historique, du matériel publié et des documents d’archives préservés à BAC, ainsi que des liens vers d’autres sites Web et organismes.

Si votre ancêtre est arrivé entre 1865 et 1935, vous trouverez peut-être son nom dans les listes de passagers.

Astuce :
Retracer vos ancêtres italiens au Canada constitue la première étape.  Joindre les rangs d’une société de généalogie est aussi une excellence façon de commencer votre recherche généalogique.

Vous avez des questions ou des commentaires? N’hésitez pas à communiquer avec nous!

Est-ce que vos ancêtres viennent de la Pologne ?

Souhaitez-vous savoir qui est votre premier ancêtre polonais et quand il ou elle a quitté la Pologne et est arrivé au Canada? Êtes-vous curieux à propos de vos origines polonaises ?

Si oui, vous trouverez sur notre site Web, une page consacrée à la recherche généalogique sur les Polonais.  Elle vous fournit des informations historiques, les principales collections archivistiques et matériel publié de BAC et des liens vers d’autres sites Web et organismes.

Si votre ancêtre polonais est venu au Canada avant 1865, la consultation des trois bases de données suivantes constitue un bon point de départ :

Si votre ancêtre est venu entre 1865 et 1935, vous trouverez peut-être son nom dans les listes de passagers.

Astuce :

Retracer vos ancêtres polonais au Canada constitue la première étape.  Joindre les rangs d’une société de généalogie est une excellente façon de commencer votre recherche généalogique.

Vous avez des questions ou des commentaires? N’hésitez pas à communiquer avec nous!

Est-ce que vos ancêtres viennent des Pays-Bas (Hollande) ?

Souhaitez-vous savoir qui est votre premier ancêtre hollandais et quand il ou elle a quitté les Pays-Bas et est arrivé au Canada? Êtes-vous curieux à propos de vos origines hollandaises ?

Vous trouverez sur notre site Web une page consacrée à la recherche généalogique sur les Hollandais.  Elle vous fournit des informations historiques, les principales collections archivistiques et matériel publié de BAC et des liens vers d’autres sites Web et organismes.

Si votre ancêtre hollandais est venu au Canada avant 1865, la consultation des trois bases de données suivantes constitue un bon point de départ :

Si votre ancêtre est venu entre 1865 et 1935, vous trouverez peut-être son nom dans les listes de passagers.

Astuce :

Retracer vos ancêtres hollandais au Canada constitue la première étape.  Joindre les rangs d’une société de généalogie est une excellente façon de commencer votre recherche généalogique.

Vous avez des questions ou des commentaires? N’hésitez pas à communiquer avec nous!

Le Recensement de 1921 bientôt public

Les recensements comptent parmi les sources de recherche généalogique les plus précieuses. Ils permettent de découvrir la date et le lieu de naissance d’un ancêtre, le métier d’un membre de sa famille, l’année à laquelle un immigrant est arrivé au Canada et bien d’autres choses encore.

À l’époque, les recensements dénombraient les habitants par région (selon la résidence) et non par leur nom. L’information relative à chaque sous-district était recueillie selon l’ordre dans lequel les recenseurs visitaient les foyers. Plusieurs sociétés de généalogie et particuliers transcrivent et indexent les recensements par les noms et les rendent accessibles. Notre page des index de recensements donne des liens utiles vers ces index. À compter de 1851, un recensement à l’échelle du Canada a été effectué tous les dix ans, et un recensement spécial des provinces des Prairies a eu lieu en 1906 et en 1916.

Bien entendu, les généalogistes et les historiens de la famille sont toujours ravis de consulter un nouveau recensement et ils s’informent déjà du Recensement de 1921 et de sa date de publication.

Le Recensement du Canada de 1921

Les recensements postérieurs à 1916 sont conservés par Statistique Canada, et non par Bibliothèque et Archives Canada. Les documents sont protégés par la Loi sur la statistique et la Loi modifiant la Loi sur la statistique. En vertu de la législation, ces recensements deviennent publics et sont confiés à Bibliothèque et Archives Canada 92 années après leur réalisation.

Le Recensement de 1921 a été fait le 1er juin, ce qui signifie qu’il sera confié à la garde de Bibliothèque et Archives Canada dès le 1er juin 2013. Nous comptons le rendre accessible aux chercheurs, en ligne et dans le même format que les recensements précédents aussitôt cette date passée.

Quelques notes sur le Recensement de 1921 :

  • il a été réalisé le 1er juin 1921;
  • il s’agissait du sixième recensement décennal exhaustif depuis la formation du Dominion du Canada;
  • il comptait cinq annexes et 565 questions;
  • 241 commissaires et 11 425 recenseurs y ont participé;
  • la plus forte hausse démographique depuis le Recensement de 1911 a été relevée dans les provinces des Prairies (47 %);
  • le Canada comptait  8 788 483 d’habitants.

Vous avez des questions ou des commentaires? N’hésitez pas à communiquer avec nous!

Mise à jour

Le Recensement de 1921 du Canada sera à la disposition des chercheurs au cours des prochaines semaines

Statistique Canada a transféré la garde du recensement de la population canadienne de 1921 à Bibliothèque et Archives Canada qui se prépare maintenant à le rendre accessible aux Canadiens. Sous le régime de la Loi sur la statistique, les données du recensement sont restées confidentielles pendant 92 ans afin de protéger les renseignements personnels. Ces données sont présentement en cours d’indexation afin que les historiens et les généalogistes puissent les exploiter dès que possible.

Le recensement du 1er juin 1921 contient une mine d’information dans plus de 197 500 images. Les quelque 11 700 commissaires et recenseurs de l’époque ont dénombré, à la main, près de 8,8 millions de personnes dans des milliers de collectivités partout au Canada. Les résultats étaient notés par lieu géographique, c’est à dire en fonction du lieu de résidence des personnes (et non pas en fonction de leur nom), dans l’ordre dans lequel les foyers étaient visités.

Des données ont été recueillies sur chacun des sujets suivants : la population; l’agriculture; les animaux, les produits d’origine animale et les fruits n’étant pas sur des fermes; et les établissements manufacturiers et commerciaux. À ceci s’ajoutait un questionnaire supplémentaire pour les personnes aveugles et sourdes. Cela représente au total 565 questions. Le questionnaire sur la population ne compte que 35 questions.

Bibliothèque et Archives Canada est déterminé à donner à tous les Canadiens — peu importe où ils vivent — l’accès aux données riches et complexes du Recensement de 1921 au cours des semaines qui viendront. De plus amples détails sur l’accessibilité à ces données seront communiqués dès que disponibles.

Pour en savoir plus sur leurs familles et étudier l’histoire du Canada, les Canadiens peuvent continuer à consulter les recensements réalisés avant 1921 sur la page Web Index de recensements de Bibliothèque et Archives Canada. Les résultats de recensements font partie des ressources documentaires les plus souvent consultées sur le site Web de Bibliothèque et Archives Canada.

Résumé des commentaires reçus en anglais jusqu’au 30 septembre 2013

  • De nombreux commentaires et questions ont été reçus sur ce sujet. Les usagers ont demandé des précisions sur le format du recensement et sur la façon dont il serait rendu accessible. BAC a précisé que les documents originaux avaient été détruits en 1955 et que seule la copie microfilmée existait. Celle-ci sera numérisée et des images en format PDF et JPG seront accessibles peu après le 1er juin 2013. BAC a aussi confirmé en réponse à une question que seul le tableau no. 1 sur la population avait été conservé et microfilmé.
  • De nombreux usagers ont demandé un peu avant et après le 1er juin 2013 quand le recensement serait accessible en ligne. Les images numérisées du recensement ont été mises en ligne sur le site d’Ancestry.ca le 7 août 2013. Les usagers pouvaient alors les consulter par districts et sous-districts.
  • Des usagers ont demandé s’ils pourraient consulter les microfilms au 395 Wellington. BAC a alors confirmé que seules des images numérisées seraient accessibles en ligne.
  • De nombreuses questions ont été posées sur la façon dont les noms de personnes figurant dans le recensement seraient indexés. Plusieurs usagers ont participé à une discussion et indiqué leurs préférences que ce soit pour AutomatedGenealogy, FamilySearch, par des bénévoles ou encore par des sociétés de généalogie canadiennes.
  • Une rumeur a circulé selon laquelle il existait déjà un index par nom pour le recensement de 1921 ce que BAC a réfuté.
  • Une question a été posée sur le recensement de 1916 et comment interpréter les renseignements sur les cantons. BAC a suggéré de lire attentivement les pages d’aide à la recherche qui comprennent une section expliquant le système des cantons.

Résumé des commentaires reçus en anglais entre le 1er octobre 2013 et le 31 décembre 2013

  • Un usager commente qu’il ne parvient pas à faire une recherche gratuitement. Un autre usager lui a expliqué comment faire sa recherche sur le site d’Ancestry.ca.
  • Plusieurs usagers ont exprimé leurs opinions que des documents gouvernementaux canadiens devraient être disponibles gratuitement.
  • Un usager est déçu de la qualité de l’indexation; il déclare aussi que trop de notes ont été écrites par-dessus certaines sections du recensement rendant la lecture quasiment impossible, il rajoute qu’il manque beaucoup d’information sur la ville de Montréal. Il est à noter que ces notes ont été faites par les recenseurs sur les documents originaux.