Numérisation des dossiers du Corps expéditionnaire canadien – Mise à jour de juin 2015

À ce jour, 162 570 des 640 000 dossiers sont accessibles à partir de notre base de données Soldats de la Première Guerre mondiale : 1914‑1918. S’il-vous plaît visitez la page sur la numérisation des dossiers de service du Corps expéditionnaire canadien pour plus d’information sur ce projet de numérisation.

BAC numérise les dossiers de service systématiquement, à partir de la première boîte à la boîte no 10 686, ce qui correspond à peu près à l’ordre alphabétique. Veuillez noter qu’au fil des années, le contenu de certaines boîtes a dû être déplacé. Ainsi, un nom censé avoir été numérisé se trouve peut-être maintenant dans une autre boîte qui n’a pas encore été numérisée. La plus récente boîte numérisée est la no 3655, ce qui correspond au nom « Gore ». Veuillez s’il vous plaît vérifier la base de données régulièrement pour voir les nouveaux ajouts. Si vous avez encore des questions après avoir regardé dans la base de données, vous pouvez nous contacter directement au 1-866-578-7777 pour obtenir plus d’aide.

Hommage aux récipiendaires canadiens de la Croix de Victoria : Lieutenant Frederick William Campbell, VC

On a décerné à Frederick William Campbell, lieutenant au sein du 1er bataillon (Ouest de l’Ontario) du Corps expéditionnaire canadien (CEC), la Croix de Victoria (VC) pour ses actions posées le 15 juin 1915, il y a 100 ans aujourd’hui. C’était aussi le jour du 48e anniversaire du lieutenant Campbell.

Photographie en noir et blanc d’un homme en uniforme faisant face directement à l’appareil photo

Portrait du lieutenant Frederick William Campbell, VC, sans date. Notons la superposition d’une autre photographie dans le coin inférieur droit (MIKAN 3213625)

Stationné en première ligne près de Givenchy, en France, le lieutenant Campbell dirige un assaut sur une tranchée allemande solidement fortifiée. Sous un feu nourri, il maintient sa position au cœur de l’assaut malgré le fait que presque tous ses hommes tombent au combat. De façon à couvrir la retraite des hommes encore capables de s’échapper, le lieutenant Campbell et un autre soldat gagnent une position exposée avec deux mitrailleuses Colt et réussissent à contenir une contre-attaque allemande.

Reproduction en noir et blanc d’une page manuscrite décrivant les événements du 15 juin 1915

Page des journaux de guerre du 1er bataillon d’infanterie du Canada en date du 15 juin 1915 (MIKAN 1883204)

La citation publiée dans le London Gazette décrit les actions du lieutenant Campbell :

« … arrive à la première ligne allemande avec une mitrailleuse et y maintient sa position sous le feu nourri de fusils, de mitrailleuses et de projectiles, même si la presque totalité des hommes de son détachement sont morts ou blessés.

Lorsque notre approvisionnement en bombes est épuisé, cet officier continue d’avancer jusqu’à une position exposée et, tirant un millier de coups environ, il réussit à contenir la contre-attaque ennemie » (London Gazette, no 29272, le 23 août 1915, en anglais seulement) [traduction].

Alors qu’il bat en retraite, un projectile atteint le lieutenant Campbell au fémur droit, qui s’égrène sur le coup. Le lieutenant mourra à l’hôpital quatre jours plus tard par suite d’une infection de sa blessure.

Frederick William Campbell est né à Mount Forest (Ontario) le 15 juin 1869. Il s’est engagé dans la Milice du Canada ainsi que dans une section de mitrailleuses du 2e bataillon, The Royal Canadian Regiment, durant la guerre d’Afrique du Sud. Sa dépouille repose dans le cimetière de l’Est de Boulogne, à Boulogne, en France.

Bibliothèque et Archives Canada a sous sa responsabilité le dossier des états de service du lieutenant Frederick William Campbell à l’époque où il était membre du CEC.

Numérisation des dossiers du Corps expéditionnaire canadien – Mise à jour d’avril 2015

À ce jour, 143 613 des 640 000 dossiers sont accessibles à partir de notre base de données Soldats de la Première Guerre mondiale : 1914‑1918. S’il-vous plaît visitez la page sur la numérisation des dossiers de service du Corps expéditionnaire canadien pour plus d’information sur ce projet de numérisation.

BAC numérise les dossiers de service systématiquement, à partir de la première boîte à la boîte no 10 686, ce qui correspond à peu près à l’ordre alphabétique. Veuillez noter qu’au fil des années, le contenu de certaines boîtes a dû être déplacé. Ainsi, un nom censé avoir été numérisé se trouve peut-être maintenant dans une autre boîte qui n’a pas encore été numérisée. La plus récente boîte numérisée est la no 2057, ce qui correspond au nom « Cussons ». Veuillez s’il vous plaît vérifier la base de données régulièrement pour voir les nouveaux ajouts. Si vous avez encore des questions après avoir regardé dans la base de données, vous pouvez nous contacter directement au 1-866-578-7777 pour obtenir plus d’aide.

 

 

Numérisation des dossiers du Corps expéditionnaire canadien – Mise à jour de mars 2015

À ce jour, 129 271 des 640 000 dossiers sont accessibles à partir de notre base de données Soldats de la Première Guerre mondiale : 1914‑1918.

Numérisation des dossiers du Corps expéditionnaire canadien – Mise à jour de février 2015

À ce jour, 125 954  des 640 000 dossiers sont accessibles à partir de notre base de données Soldats de la Première Guerre mondiale : 1914‑1918.

Numérisation des dossiers du Corps expéditionnaire canadien – Mise à jour de janvier 2015

À ce jour, 110 260 des 640 000 dossiers sont accessibles à partir de notre base de données Soldats de la Première Guerre mondiale : 1914 1918.

Numérisation des dossiers du Corps expéditionnaire canadien – Mise à jour de décembre 2014

À ce jour, 101 452 des 640 000 dossiers sont accessibles à partir de notre base de données Soldats de la Première Guerre mondiale : 1914‑1918.

Résumé des commentaires reçus en anglais entre octobre et décembre 2014

  • Un client se demande si les dossiers sont mis en ligne en ordre alphabétique, et si cela serait possible de savoir où en est la numérisation. À quelle vitesse les dossiers sont-ils numérisés? Quand allez-vous arriver à la lettre « K »? Merci!

Numérisation des dossiers du Corps expéditionnaire canadien – Mise à jour de novembre 2014

À ce jour, 78 914 des 640 000 dossiers sont accessibles à partir de notre base de données Soldats de la Première Guerre mondiale : 1914‑1918.

Résumé des commentaires reçus en anglais entre octobre et décembre 2014

  • Un client nous remercie pour la mise à jour et apprécie le travail des employés.
  • Un autre client apprécie aussi le travail qui se fait sur la numérisation des documents, mais aimerait que le processus soit plus rapide. Le client comprend l’envergure du projet.
  • Un autre client est très content de trouver le dossier de son grand-père et apprécie l’effort nécessaire pour un tel projet.
  • Un client nous remercie pour le travail qui se fait sur le projet de numérisation, mais cherche à comprendre dans quel ordre les dossiers vont être numérisés ?
  • Réponse de BAC : Merci pour votre intérêt. Les dossiers vont être numérisés par numéro de boîte, ce qui est généralement en ordre alphabétique. Par contre, avec le temps certains dossiers ont été perdus ou mal classés, donc quelques dossiers vont être numérisés en ne tenant pas comptre de l’ordre alphabétique.
  • Le même client nous remercie pour la réponse rapide et constate qu’il a trouvé un problème avec un dossier qui contient une page d’un autre soldat.

État actuel de la numérisation des dossiers de service du Corps expéditionnaire canadien

En janvier 2014, nous avons annoncé un projet visant à numériser 640 000 dossiers de service du Corps expéditionnaire canadien dans le cadre des activités commémoratives entourant la Première Guerre mondiale organisées par le gouvernement du Canada. Le projet a pour but d’offrir un accès gratuit à des versions PDF numérisées d’excellente qualité de tous les dossiers de service, et ce, en tout temps et en tout lieu.

Ces dossiers, qui datent de presque 100 ans, sont très friables. De surcroît, les dossiers de service ont été consultés à maintes reprises au fil des ans, ils sont donc devenus extrêmement fragiles. Le temps était venu de prendre des mesures concrètes pour s’assurer de leur conservation pour les générations à venir.

Afin d’atteindre cet objectif, Bibliothèque et Archives Canada (BAC) devra fermer des portions de cette collection afin qu’on puisse procéder à leur préparation, à la conservation et à la numérisation. L’ensemble du processus est complexe, car chaque dossier doit faire l’objet d’un examen : il faut retirer les agrafes, les trombones et la colle, et certains dossiers doivent être traités contre la moisissure. Après cette préparation, on passe à la numérisation en commençant par la boîte no 1. Une fois les dossiers numérisés, ils seront entreposés dans un environnement sûr, de façon permanente. Selon notre estimation, 32 000 000 pages pourront être consultées en ligne une fois la numérisation terminée.

Nous sommes heureux de vous informer que nous avons commencé à afficher en ligne des fichiers numérisés. Ils sont accessibles à partir de notre base de données Soldats de la Première Guerre mondiale : 1914‑1918. À ce jour, 76 330 dossiers des 640 000 peuvent être consultés en ligne. Toutes les deux semaines, environ 5 000 dossiers seront téléchargés. Il est possible de faire des recherches dans tous les dossiers numérisés, par nom, par numéro de régiment et par grade. Nous communiquerons avec vous lorsque d’autres dossiers numérisés seront ajoutés à la base de données.

Résumé des commentaires reçus en anglais entre octobre et décembre 2014

  • Un client remarque qu’à ce rythme le projet va prendre au moins 4 ans avant d’être complété et se demande ce qui est arrivé au calendrier original.
  • Un autre client remarque que c’est un projet d’au moins 5 ans. Les dossiers de services sont numérisés en ordre alphabétique et que BAC pourrait être gentil et pourrait commencer à numériser les dossiers à l’autre bout de l’alphabet. Projet super qui va vraiment être génial d’avoir en ligne!
  • Un autre client réplique que les dossiers ne sont pas numérisés en ordre alphabétique, mais par boîte, donc cela dépend vraiment de l’ordre des boîtes pour trouver ses ancêtres.
  • Un client nous remercie de lui rappeler l’envergure du projet et la quantité de travail nécessaire pour numériser tous ces documents. Ces dossiers sont très fragiles et c’est vraiment un trésor qu’ils soient numérisés et retirés de la consultation par le public. Merci de nous tenir informer du progrès.
  • Réponse de BAC. Le projet doit être terminé en 2016 et Bibliothèque et Archives Canada a récemment doublé sa capacité de numérisation pour atteindre cet objectif. Présentement, nous ajoutons 5 000 dossiers par semaine ce qui va continuer d’augmenter au fur et à mesure que notre capacité augmente.
  • Un client remarque que c’est merveilleux que les dossiers vont être numérisés et que c’est un projet monstre qui nécessite un travail important. Patience! Merci pour l’excellent travail!
  • Un client pose une question spécifique sur les champs de recherche de la base de données et ce qui est inclus ? Le client tente de faire une recherche sur les aumôniers et les infirmières mais obtient très peu de résultats. Plusieurs stratégies ont été essayées avec très peu de résultats.

Êtes-vous à la recherche de vos ancêtres terre-neuviens qui ont servi durant la Première Guerre mondiale?

Terre-Neuve était un dominion de l’Empire britannique lorsque la Première Guerre mondiale a éclaté. À cette époque, il n’y avait pas de présence militaire à proprement dit à Terre-Neuve, mais le gouvernement de Terre-Neuve organise une campagne de recrutement pour fournir des contingents à l’armée britannique. De nombreux Terre-neuviens ont contribué à l’effort de guerre en s’enrôlant dans le Corps expéditionnaire du Canada (CEC).

Après l’entrée de Terre-Neuve dans la Confédération en 1949, les dossiers du personnel du Royal Newfoundland Regiment et du Newfoundland Forestry Corps ont été transférés au gouvernement du Canada parce que ces personnes devenaient admissibles aux avantages destinés aux anciens combattants. Par la suite, les dossiers ont été microfilmés par Bibliothèque et Archives Canada (BAC) et FamilySearch (Anglais seulement). Les dossiers originaux sont conservés à BAC.

Rechercher des dossiers de service de Terre-Neuve
Si vous n’êtes pas certain dans quelle force votre ancêtre a servi ou du lieu de son enrôlement, vous devez consulter les dossiers du CEC en consultant la base de données sur les Soldats de la Première Guerre mondiale : 1914-1918 pour retrouver des personnes qui se sont enrôlées ailleurs au Canada et Recherche de fonds d’archives pour retrouver des personnes qui se sont enrôlées dans les régiments de Terre-Neuve. Dans ce dernier cas, vous devez entrer le nom de famille de la personne recherchée, ainsi que « Terre-Neuve » et « RG38 » dans la case de recherche par mot-clé. La page de résultats indiquera quelle bobine de microfilms vous devez commander pour consulter le dossier de service.

Entre-temps, vous pouvez consulter le microfilm sur place à BAC, via le Family History Centre (Anglais seulement) ou en vous rendant sur place à The Rooms Provincial Archives à St. John’s. The Rooms a numérisé certains des dossiers de service qui peuvent être consultés dans la base de données Newfoundland Regiment and the Great War (Anglais seulement).

Bibliothèque et Archives Canada travaille actuellement à la numérisation des 640 000 dossiers de service des hommes et des femmes qui ont servi avec le Corps expéditionnaire du Canda durant la Première Guerre mondiale. Les dossiers numérisés seront accessibles sur notre site Web au fur et à mesure, mais l’accès pourrait en être restreint à certains moments. Pour en apprendre davantage sur la numérisation des dossiers de service du, veuillez consulter la feuille d’information suivante : Numérisation des dossiers de service du Corps expéditionnaire canadien.