Les Filles du roi (1663-1673)

L’été 2013 marque le 350e anniversaire de l’arrivée du premier contingent en Nouvelle-France des Filles du roi, ancêtres de nombreuses familles canadiennes-françaises. Plusieurs célébrations sont prévues un peu partout au Québec, le point culminant étant les « Fêtes de la Nouvelle-France » qui se tiendront du 7 au 11 août 2013 à Québec.

De 1663 à 1673, le roi Louis XIV a soutenu l’établissement de femmes, jeunes et souvent orphelines, en assumant leurs frais de voyage, en leur fournissant une dot d’un montant moyen de 50 livres et un petit coffre appelé « cassette » contenant des vêtements et articles de couture. En échange, ces femmes s’engageaient à se marier dès leur arrivée en Nouvelle-France, à fonder une famille et à soutenir leurs époux dans les travaux de la terre. Grâce à elles, la colonie de la Nouvelle-France et sa population se sont développées.

En 1663, le premier contingent était constitué de 36 jeunes femmes; sur une période de dix ans, soit de 1663 à 1673, on estime que près de 800 autres femmes sont venues en Nouvelle-France.

Afin de savoir si l’une de vos ancêtres était une Fille du roi, vous pouvez consulter de nombreuses publications ou revues généalogiques. Par contre, l’ouvrage de référence clé, qui comprend des notices biographiques, demeure Les Filles du roi au XVIIe siècle, orphelines en France, pionnières au Canada, par Yves Landry et publié en 1992 (AMICUS 11402134). Vous pouvez aussi consulter le site de la Société d’histoire des Filles du Roy.

Dans la collection de Bibliothèque et Archives Canada, on retrouve plusieurs documents historiques, notamment la correspondance échangée entre le gouverneur Louis de Buade, comte de Frontenac, l’intendant Jean Talon et le ministre de la Marine Jean-Baptiste Colbert, qui contiennent des renseignements sur ce mouvement d’immigration, notamment une lettre en date du 27 octobre 1667 (MIKAN 3037238) et un mémoire rédigé le 10 novembre 1670 (MIKAN 3037252).

Toile représentant l'arrivée de femmes destinées à marier les cultivateurs canadiens-français, à Québec, en 1667.

L’arrivée des Filles du roi. Source

Une réflexion sur “Les Filles du roi (1663-1673)

  1. Pingback: Le 375e anniversaire de l’arrivée des Ursulines à Québec | Le blogue de Bibliothèque et Archives Canada

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s