Dans les coulisses de BAC : le Centre de préservation à Gatineau

Carte de la région de la capitale nationale indiquant l’emplacement des édifices de BAC

Carte de la région de la capitale nationale indiquant l’emplacement des édifices de BAC

BAC fournit des services au public dans son immeuble situé au 395 de la rue Wellington, au centre‑ville d’Ottawa, où la plupart des  microformes et des documents publiés sont conservés. Une tâche importante dans la prestation de nos services au public est le transport de documents d’archives depuis cinq entrepôts pour consultation à Ottawa, dans les délais impartis. La meilleure solution pour assurer l’accessibilité de vos documents en temps voulu est de bien planifier votre visite et de commander vos documents à l’avance.

Saviez-vous que BAC possède d’autres installations au Canada? Certaines abritent des bureaux pour le personnel, alors que d’autres servent à la gestion et à la préservation des ressources documentaires de BAC . Commençons par explorer le Centre de préservation, situé à environ 25 km du centre‑ville d’Ottawa.

Inauguré en 1997, le Centre de préservation de BAC à Gatineau, au Québec, est « un édifice dans un édifice ». Sa structure extérieure de verre et d’acier crée une zone tampon qui protège la structure intérieure de béton, où se trouvent les chambres fortes, les laboratoires de préservation et d’autres services. Les installations mécaniques sont séparées des laboratoires et de l’aire d’entreposage, ce qui assure la protection de ces zones en cas d’incident.

Les laboratoires sont disposés à la manière d’un village, directement au‑dessus de la structure de trois étages contenant les chambres fortes. Tous les spécialistes de BAC en préservation, soit environ 70 personnes,  travaillent ainsi ensemble sous le même toit.

Photographie en couleur de l’antichambre de la chambre forte froide où sont entreposées les pellicules en couleurs et en noir et blanc. Devant : les portes de la chambre forte. En arrière : Un homme debout avec son dos tourné.

Antichambre de la chambre d’entreposage frigorifique pour les documents cinématographiques couleur et noir et blanc, où la température est de -18 degrés Celsius (+/- 2 oC) et l’humidité relative de 25 % (+/- 5 %).

Quarante-huit chambres fortes d’environ 350 mètres carrés chacune servent à l’entreposage et à la manutention des documents d’archives. Elles offrent quatre conditions ambiantes différentes et abritent une variété de documents d’archives. Chacune d’elle est conçue pour protéger les documents grâce à l’élimination de menaces potentielles,  à la présence d’un système sophistiqué de détection et d’extinction des incendies, et à un contrôle rigoureux de tous les matériaux utilisés à l’intérieur afin d’ éviter la présence de contaminants.

Photographie de l’intérieur de la chambre forte où les peintures et autres œuvres d’art sont entreposées.

Les peintures sont entreposées dans des penderies mobiles à une température de 18 degrés Celsius (+/- 2 °C) et à une humidité relative de 50 % (+/- 5 %).

Vous avez des questions ou des commentaires? N’hésitez pas à communiquer avec nous!

3 réflexions au sujet de « Dans les coulisses de BAC : le Centre de préservation à Gatineau »

  1. Ping : Dans les coulisses de BAC : le Centre de préservation de pellicule de nitrate « Le blogue de Bibliothèque et Archives Canada

  2. Ping : Dans les coulisses de BAC : les services offerts au public à Ottawa | Le blogue de Bibliothèque et Archives Canada

  3. Ping : La numérisation de la bannière de lord Grey | Le blogue de Bibliothèque et Archives Canada

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s