Les journaux de guerre : découvrez les activités de personnes ou d’unités militaires durant la guerre

Êtes-vous curieux de savoir à quelles batailles a pris part un individu en particulier? À quelles opérations une unité a participé durant la Première ou la Deuxième Guerre mondiale? Ou encore quelles régions a traversées une personne avec son unité?

Dans le premier de cette série d’articles, nous vous avons présenté quelques histoires d’unités ayant fait l’objet d’une publication. S’il n’existe aucune histoire d’unité publiée, ou si les textes publiés ne sont pas assez détaillés, les journaux de guerre pourraient vous aider dans votre recherche.

Les journaux de guerre sont des registres dans lesquels on consigne les activités quotidiennes d’une unité. Leur appellation officielle varie selon les composantes de l’armée : « journal de guerre » pour l’Armée de terre, « journal de bord » pour la Marine et « registre des opérations » pour l’aviation.

Les journaux de guerre présentent des avantages :

  • Ce sont les documents de première main les plus complets sur le mode et le lieu de déploiement d’une unité.
  • Ils fournissent des renseignements qui pourraient ne pas avoir été inclus dans une histoire publiée sur une unité.

Pour chercher des journaux de guerre, utilisez notre base de données Recherche de fonds d’archives.

Pour plus d’informations sur les journaux de guerre, consultez la section Généalogie et histoire familiale de notre site Web.

Rappelez-vous :

  • Les journaux de guerre ne sont pas des journaux personnels. Ils contiennent rarement des informations concernant un soldat en particulier.

Vous avez des questions ou des commentaires? N’hésitez pas à communiquer avec nous!

Résumé des commentaires reçus en anglais jusqu’au 30 septembre 2013

  • Un commentaire a été formulé qui recommande de consulter tout d’abord la page de Généalogie et histoire familiale au sujet des Journaux de guerre avant de faire une recherche parce qu’on y trouve des conseils fort utiles.

Quoi de neuf? Lancement de la base de données « Ledger Sheets » de la Marine royale du Canada

Bibliothèque et Archives Canada (BAC) a récemment procédé au lancement d’une nouvelle base de données accessible en ligne, celle concernant les « Ledger Sheets » de la Marine royale du Canada pour la Première Guerre mondiale.

Grâce à cette base de données en ligne, les chercheurs ont accès à plus de 16 700 références concernant des individus qui ont servi dans la Marine royale du Canada et la Réserve navale entre 1910 et 1918. Elle comprend aussi des entrées pour des personnes qui se sont enrôlées entre 1919 et 1941.

Accédez à la base de données « Ledger Sheets de la Marine royale du Canada ».

Renseignez-vous au sujet des nouveautés à BAC, visitez notre section « Nouvelles ».

Les histoires publiées des unités : découvrez les activités de personnes ou d’unités militaires durant la guerre

Êtes-vous curieux de savoir à quelles batailles a pris part un individu en particulier? À quelles opérations une unité a participé durant la Première ou la Deuxième Guerre mondiale? Ou encore quelles régions a traversées une personne avec son unité?

Si oui, deux grandes sources d’information s’offrent à vous : les histoires publiées des unités et les journaux de guerre. Le présent article porte sur les histoires publiées.

Pour un aperçu facile à lire des activités d’une unité, nous vous suggérons de commencer par les histoires publiées. Ces ouvrages sont souvent appelés « historique de régiment ». Ils traitent de l’histoire et des activités d’une unité, de manière plus ou moins détaillée selon le cas. Certains contiennent des images, des cartes, des listes ou des citations de membres de l’unité.

Les histoires publiées des unités présentent des avantages :

  • Elles sont plus faciles à lire que les journaux de guerre.
  • Elles contiennent des renseignements variés.
  • Elles peuvent habituellement être expédiées à votre bibliothèque locale par l’entremise du prêt entre bibliothèques.*

Vous pouvez trouver ces histoires en faisant une recherche par nom d’unité dans notre base de données Recherche de documents de bibliothèques.

Pour d’autres suggestions de publications sur les unités militaires, voyez notre exposition virtuelle De colonie à pays : Guide de recherche sur l’histoire militaire du Canada.

Notre prochain article traitera de la deuxième grande source d’information à votre disposition : les journaux de guerre.

(*) Mise à jour : Fin des services de prêt entre bibliothèques (PEB)

Les services de prêt entre bibliothèques (PEB) de Bibliothèque et Archives Canada (BAC) prendront fin en décembre 2012. Les utilisateurs des services actuels de BAC devraient prendre note des dates suivantes :

    • Le 13 novembre 2012 : Fin des demandes de prêt des bibliothèques internationales.
    • Le 16 novembre 2012 : Fin des renouvellements. Aucun document prêté après cette date ne sera renouvelable.
    • Le 11 décembre 2012 : Fin des demandes de prêt, des recherches de localisation et des services de photocopie liés au prêt entre bibliothèques.

De plus, l’application Listserv (CANRES-L) de BAC relative au prêt entre bibliothèques et la Passerelle des bibliothèques canadiennes seront archivées en décembre 2012.
BAC continuera de faciliter les prêts entre d’autres bibliothèques au moyen du formulaire de PEB d’AMICUS et de l’administration continue des sigles des bibliothèques canadiennes.

BAC modernise ses modes de prestation de services afin de mettre l’accent sur la croissance de l’accès numérique au contenu fréquemment consulté. BAC collabore avec les utilisateurs du PEB au Canada afin d’orienter cette démarche qui facilitera l’accès aux ressources documentaires uniques de l’institution.

Pour plus d’information, consultez « Prêt entre bibliothèques (PEB) à Bibliothèque et Archives Canada ».

Vous avez des questions ou des commentaires? N’hésitez pas à communiquer avec nous!

Résumé des commentaires reçus en anglais jusqu’au 30 septembre 2013

  • Un commentaire a été formulé sur les dossiers de service qui indiquent où un individu a été stationné en Angleterre et permettent de savoir dans quel régiment il a servi.

Bienvenue au blogue de Bibliothèque et Archives Canada!

Bibliothèque et Archives Canada (BAC) a le plaisir de présenter son nouveau blogue, un projet mis au point par le Secteur de l’exploration des ressources.

Le blogue de Bibliothèque et Archives Canada est surveillé et animé par des équipes multidisciplinaires. Le blogue fournit des conseils utiles et recommande des outils qui faciliteront la découverte de votre patrimoine documentaire et la navigation du site Web de BAC.

Cette initiative est un projet pilote de quatre mois qui s’ajoute à de nombreuses autres initiatives de modernisation visant à rendre le plus accessible possible la collection de BAC. Le blogue vous permet aussi d’entrer en contact avec BAC et d’autres personnes intéressées par l’histoire du Canada.

Pour plus de renseignements, visitez la section « À notre sujet» ou communiquez avec nous à blogue@bac-lac.gc.ca. De plus, vous pouvez vous abonner à notre flux RSS.

Nous espérons que vous aimerez notre blogue et nous vous souhaitons une bonne lecture

- L’équipe du blogue de Bibliothèque et Archives Canada

Résumé des commentaires reçus en anglais jusqu’au 30 septembre 2013

  • Un usager a demandé comment discuter d’un sujet dont BAC n’a pas encore parlé, comme la numérisation des journaux. BAC a suggéré de soumettre des idées ou des commentaires via l’adresse de courrier électronique du blogue.
  • Des félicitations ont été envoyées maintenant que BAC offrait un blogue. Mais des questions ont été posées sur le fait qu’il s’agissait à l’origine d’un projet pilote de 4 mois.
  • Une question a été posée pour savoir comment accéder en ligne aux procès-verbaux du Cabinet. BAC a suggéré de consulter la version en ligne des Conclusions du Cabinet de 1944 à 1976 ou encore de communiquer avec nous par nos canaux traditionnels pour plus de renseignements.

Résumé des commentaires reçus en anglais entre le 1er octobre 2013 et le 31 décembre 2013

  • Un usager n’arrive pas à s’abonner au blog et demande comment s’abonner sans l’usage du logiciel de Google.